Grève des enseignants : Boké a passé une nuit blanche !

06 décembre 2017 9:09:15
0

Dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre, la préfecture de Boké a enregistré des troubles et la population s’est réveillée découvrant des traces d’un mouvement social. Telle est l’information que Guineenews© a apprise de plusieurs témoins sur place.

« Tout a démarré aux environs de 00 heure par l’installation des barrages vers le la douane de Boké se trouvant à Kolifaya et à Tamakènè, les enfants de Yomboya ont emboité le pas des autres », a affirmé Moussa Camara au téléphone de votre quotidien.

« Ce matin (mercredi 6 décembre 2017), il y avait des barrages au niveau de la Gare routière et les enfants m’ont confié que cet acte est l’expression de leur mécontentement suite à l’arrêt des cours dans les écoles », a renchéri un enseignant qui a voulu garder l’anonymat.

Le même enseignant nous a confiés que certains étudiants du centre de formation professionnelle (CFP de Boké) sont aperçus auprès des lycéens qui ont barricadé les routes.

« Ils ont bloqué la route…. », a pour sa part affirmé une expatriée qui y séjourne confiant ce qu’elle a constaté hier nuit.

A l’heure où nous publions cette dépêche, plusieurs témoins ont confirmé que dix camions du CMIS (Compagnie mobile d’intervention et de sécurisation) seraient en route vers les zones chaudes pour ramener l’ordre et permettre le retour la circulation à la normale.