mardi, 17 janvier 2017, 08:49 GMT

 

Au septième jour de l’arrêt des cours dans les écoles de Kankan, suite au mouvement de protestation des enseignants contractuels, les élèves se sont fait entendre ce matin dans les rues du centre-ville. 

 

Un groupe d’élèves privés de cours depuis une semaine a marché ce lundi 09 janvier 2017 sur certaines artères de la commune urbaine de Kankan avec le slogan : « Nous voulons étudier Monsieur le préfet, nous voulons étudier Monsieur le préfet ! ». 

 

Certains de ces élèves visiblement en colère contre les autorités de l’éducation au plus haut niveaua à cause leur inertie face aux problèmes des enseignants contractuels, prévoient paralyser la ville de Kankan demain mardi 10 janvier 2017

 

« Demain, il n’y aura pas de travail à Kankan si les cours ne reprennent pas », a laissé entendre certains jeunes élèves en colère. 

 

C’est depuis le mardi 03 janvier 2017, que les enseignants contractuels non admis au concours de recrutement à la fonction publique ont entamé un mouvement de protestation contre ce qu’ils qualifient lde trahison et le non-respect de la promesse qui leur aurait été tenue par les ministres de l’enseignement préuniversitaire et de la fonction publique. 

 

Et malgré l’appel à la reprise des cours du Directeur Préfectoral de l’Education (DPE) et de la présidente de l’APEAE préfectorale, les activités scolaires restent toujours paralysées à Kankan. 

 

Avec l’entrée en jeu des élèves, le risque de violence devient de plus en plus grand. Surtout que ces élèves privés de cours depuis une semaine comptent paralyser la ville demain mardi. 

 

A suivre !

Amadou Timbo Barry

Correspondant à Kankan, Haute Guinée.

Amadou Timbo Barry