GG Tours Sénégal : la Drea-Team de Lamine Guirassy au grand complet à Dakar

13 octobre 2017 7:07:32
0

Décidément, le gouvernement Youla, la mouvance et l’opposition vont passer une semaine tranquille. Et pour cause ? Après sa tournée en apothéose en région forestière en mai 2017, le PDG du Groupe Hadafo Médias est actuellement en séjour à Dakar pour conférer avec la communauté guinéenne. C’est la première tournée des « GG » hors de nos frontières.

En quatre vagues successives, toute la « dream-team » a débarqué à Dakar au complet. L’éclaireur Oumar Barry, le technicien Mohamed Diaby, le PDG, Lamine Guirassy et « ses petits gueulards » : Aboubacar Diallo, Moussa Moise Sylla, Ahmed Camara, Moussa Yéro Bah, Tamba Zacharie, Mafoudia Bangoura…

A Dakar, l’animateur-vedette de l’émission « Les Grandes Gueules », comme il l’a d’ailleurs fait pour les populations de l’intérieur du pays, sera à l’écoute de nos compatriotes vivant au pays du président Macky Sall pour recueillir leur préoccupation, leurs ambitions et leurs attentes.

Sauf changement d’agenda de dernière minute, l’enregistrement de l’émission « les GG Tours » est prévu ce samedi à 18h à la Place de souvenirs de Dakar pour être diffusée le lundi et le mardi.

Pour tenir en haleine le public, le PDG du Groupe Hadafo Médias, nominé en mars parmi les cent personnalités les plus influentes en Afrique, a pensé grand, en invitant le comédien Mamadou Thug « ça, c’est moi ça ».

Et si tout se passe comme prévu, en plus de la communauté guinéenne qui aura droit à la parole, le ministre des affaires étrangères du Sénégal, Me Sidiki Kaba, pourrait être le grand invité des confrères.

En mai dernier, l’équipe de Lamine Guirassy avait fait une belle tournée en région forestière. Parti de N’zérékoré le 18 mai, les gueulards ont sillonné toute la région, sous fond de riches découvertes. Que ce soit à Lola le 20 mai, à Macenta le 22 mai, à Gueckédou le 23 mai ou à Kissidougou le 25 mai.

Partout où ils étaient passés, les poulains de Lamine Guirassy avaient remué la « Forêt », en donnant la parole aux citoyens d’en-bas, les vrais gens comme ils les appellent, et en soulevant les problèmes qui assaillent la région : notamment les dégâts causés par la société forêt forte à N’zérékoré, les problèmes de l’éducation à Lola, la relance de l’usine thé à Macenta, la délocalisation du site d’EDG à Gueckédou, l’état des routes…