G-20 à Hambourg : Un résultat positif est tombé !

08 juillet 2017 1:01:22
0

Tandis que les 18 autres étaient en plein débats, les sujets à l’ordre du jour de ce G-20 de Hambourg ne semblaient pas intéressants pour Trump et Poutine, ils ont séché les cours pour aller se concerter avec leur délégation. Certains observateurs ont pensé que leur entretien allait se terminer en queue de poisson, que nenni, ils se sont même entendus comme larrons en foire, en se donnant la main. Dans cette poignée de main, c’est celle de Trump qui est allée très allègrement et un peu plus vers Poutine, qui ne s’y attendait pas trop. On a vu à peu près cela entre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo, un certain 12 octobre.

A l’issue de cette poignée de main, il est ressorti des discussions que les deux se sont entendus comme larrons en foire pour faire passer Emmanuel Macron pour le dindon de la farce, lui qui avait tracé une ligne rouge sur l’utilisation des armes chimiques, par qui que ce soit. Et bien, il n’en est plus question, puisqu’un cessez-le-feu inespéré au sud de la Syrie a été trouvé. Du coup, le sommet de Calais qu’a préconisé le président français sur la Syrie n’a plus sa raison d’être. Une corvée de moins.

Un cessez-le-feu si subitement, et de cette manière inattendue, qui l’eût cru ? Beaucoup d’observateurs avaient misé sur un sommet pour rien, que rien ne serait obtenu de positif de Donald Trump. Les pronostics sont déjoués. Celui qui va sauter en l’air de joie est sans doute Bachar Al-Assad, mais qu’il ne se réjouisse pas si vite, même s’il peut dormir sur ses deux oreilles jusqu’à dimanche 5 juillet, date d’entrée en vigueur de cette accalmie .

Quant à l’autre caillou, le conflit en Ukraine, là encore, les commissions des deux pays seront formées pour tabler dessus. On espère que quelque chose de positif en sortira de ces travaux.

Qu’est-ce qui aurait motivé ce brusque changement de Donald Trump ? 

 Dans le flou, on pourrait supposer que les tirs de missile de Kim Jong-Un vont cesser, et que des contreparties impossibles de deviner vont être mises sur la table, mais on s’avance un peu trop, car trop de choses sont en jeu.

En attendant, la moitié du monde peut se réjouir de ce coup d’éclat subit des deux grands de ce monde. Qui va trahir la confiance de l’autre ? La question reste posée.