vendredi, 20 janvier 2017, 22:10 GMT

Dans le cadre des festivités du Fristival, la ville de Fria est gratifiée chaque soir, de spectacles à couper le souffle avec de nombreux artistes guinéens. le mercredi 28 décembre, des têtes d’affiches tels que Singleton, Koudouwaka, Albert Keckson, Jack Woumpack ont fait vibrer le public, a-t-on remarqué.

 

C’est toujours le stade Konko Sylla qui abrite l’évènement. D’abord, ce sont des artistes locaux qui ont presté avec aisance. Des groupes de danses (Bandes de bleus) ou encore des artistes comme Ibrahima Sory Soumah alias ‘’Butteur’’. Ce dernier, artiste en herbe, âgé de 23 ans s’essaie à la musique depuis 2009. Au moment de la crise qui a secoué sa ville, il a mis toutes ces émotions dans une chanson où il invitait les enfants de Fria à se donner la main pour agir contre la précarité après la fermeture de l’Usine Rusal.

 

Ensuite, le tour est venu aux groupes de danses traditionnelles de Fria et Namougni Faré de Bonfi, les Princesses de Mam-D Flow ou encore Pokémon de Conakry, de prester pour le bonheur des spectateurs. Avec une certaine souplesse coordonnée à des pas de danse, ils ont emporté les Friakas qui ne cessaient d’applaudir.

 

Des artistes, Zowala, B’You, Abdul Métal, H-Nikov en provenance de la Suisse, Tombolia Foté (artiste infirme), Albert Keckson, Jack Woumpack ainsi que l’artiste aux pieds magiques, Koudouwaka ont partagé des instants de joie avec les populations de la cité de l’alumine. Une ambiance qui les rappellent sans nul doute, les bons souvenirs de cette ville autrefois surnommée ‘’Petit Paris’’.

 

L’artiste Koudouwaka leur a offert quelques sons, extraits de son prochain album en exclusivité. Il s’agit de ‘’Goutter-laisser’’ qui s’adresse aux jeunes filles qui s’amusent avec les sentiments et ‘’Elle m’aime et fait semblant’’. Une chanson qui, selon les indiscrets, « est composée pour l’ancienne compagne de l’artiste, Amy Sacko ».

 

La soirée fût bouclée en apothéose par la machine du Dance-hall, Singleton qui a été longuement attendu, par le public. Jusqu’à 1h du matin, les spectateurs étaient encore une fois, contents de vivre des fêtes de fin d’année en toute beauté avec des stars de la musique guinéenne.

Mame Diallo

Conakry, Guinée

Mame Diallo