dimanche, 26 mars 2017, 17:04 GMT

fria-3La 5ème édition du tournoi scolaire de football et  d’athlétisme en série filles et garçons, dotée du trophée Moriba Sidibé, le Directeur Préfectoral  de l’Education (DPE) de FRIA, a débuté le jeudi 9 mars au stade Konko Sylla, a-t-on constaté sur place.

 

 

fria-3Cette présente édition mettra aux prises, durant les deux semaines à venir, 12 établissements de la commune urbaine. “En ce qui concerne ce tournoi scolaire, il faut dire que c’est un programme inscrit dans le plan  d’étude de la DPE et qui concerne le sport. C’est pourquoi le département a jugé nécessaire de le planifier dans les écoles parce que c’est une activité juvénile et qui parle d’activités juvénile, doit forcément parler des élèves. En d’autres termes, il est important que les jeunes pratiquent le sport pour le maintien de leur santé non seulement pour avoir un esprit saint dans un corps saint et en plus, nous permettre à trouver des élites pour nous représenter dans les jeux nationaux et internationaux ”, a déclaré Camara Salifou, le chargé des sports, des arts et cultures à la DPE de Fria.

 

Poursuivant, Camara Salifou précise que ce tournoi vise à mettre les écoles  en compétition et à trouver des équipes préfectorales scolaires dans toutes les disciplines pour représenter la préfecture pendant les jeux régionaux à Boké.

 

Il faut souligner que lors de la première journée, en série fille, le groupe scolaire E.T. KABA a battu celui du collège Franco-Arabe par le score de 2 buts à 0 et en série garçon, toujours le groupe scolaire E.T.KABA a réussi là aussi à prendre le dessus sur le collège Franco-Arabe cette fois par le score de 3 buts à 1.

 

En ce qui concerne la deuxième journée, en série filles, le groupe scolaire Manson Camara a battu celui du collège Adventiste par forfait et en série garçons, c’est encore Manson Camara qui s’est imposé face au collège Adventiste par le score de 2 buts à 1.

 

A l’issue des deux premières journées, il faut de passage, saluer l’esprit civique dont les élèves ont fait montre depuis que la compétition est lancée. Pour l’heure, on ne dénote aucune bavure de leur part.

Mamadou Guèye