jeudi, 30 mars 2017, 02:47 GMT

Au terme d’une transition réussie, félicitée par la CAF, le comité de normalisation du football guinéen a passé le témoin, ce lundi à Conakry, à ses successeurs pour quatre ans. Antonio Souaré succède à Mohamed Lamine Nabé, aux commandes, trois semaines après son élection. Moments émouvants.

 

En présence de la famille du football guinéen, l’équipe de Mohamed Nabé et de Tham Camara a exprimé sa joie de transférer le pouvoir à ses successeurs après neuf mois de transition, délai butoir fixé par la CAF et la FIFA.

 

co

Dans son discours, Mohamed Nabé a indiqué que le CONOR a travaillé neuf mois durant à la réforme du football par l’élaboration des nouveaux textes juridiques et modernes et à la mise en place de la ligue guinéenne du football professionnel (LGFP) et de la ligue guinéenne du football amateur (LGFA).

 

Poursuivant, l’équipe d’Amadou Tham Camara a fait des recommandations à la nouvelle équipe dirigeante.

 

Sur le plan marketing:

Il devient urgent de négocier un nouvel équipementier pour les équipes nationales, de renouveler les contrats de partenariat avec la société Orange et de poursuivre les discussions avec d’autres sponsors.

 

Sur le plan administratif :

Il est indispensable de doter l’administration fédérale d’un service moderne de gestion des archives. De même, il est nécessaire d’instaurer une gestion moderne à travers l’installation d’un logiciel de comptabilité performant.

 

Sur le plan de la stratégie :

Le renforcement des capacités de la direction technique nationale dans la perspective de la formation d’une équipe nationale capable de remporter le trophée continental en 2023.

 

Sur le plan disciplinaire :

Le CONOR recommande l’application et la mise à exécution de la charte de l’équipe nationale

 

En réponse, le nouveau président du football guinéen, Antonio Souaré, a félicité l’équipe sortante qui sort honorablement par la grande porte après une transition exemplaire de neuf mois.

 

17389157_1801138863543091_8411720583042817191_o

« Quand je parcours la liste de mes prédécesseurs constitués d’éminentes personnalités comme le feu doyen N’Famara CAMARA et le Docteur Baba SACKO qui ont hissé au haut l’image du football guinéen, je mesure le poids de la responsabilité qui attend le comité exécutif aujourd’hui », a-t-il entamé.

 

« Personnellement, Dieu m’a donné la chance de pratiquer et observer tous les présidents de cette institution depuis sa création en 1959. Chacun de mes prédécesseurs à sa manière me servira de repère durant les 4 prochaines années de notre mandat. Ils seront pour moi une source d’inspiration dans un sens ou dans un autre », a-t-il promis.

Abdoulaye Bah

Conakry, Guinée 224-622-14-15-09

Abdoulaye Bah