Fête de l’indépendance à Mamou: quand des jeunes comédiens mettent du sable dans le coucous des officiels

03 octobre 2017 18:18:00
0

Les Mamounais se sont retrouvés, lundi 2 octobre à la place de l’indépendance pour célébrer le 59ème anniversaire de l’accession de la Guinée à la souveraineté nationale, a-t-on constaté sur place.

A la faveur de cette célébration de la fête de l’indépendance, le gouverneur de région, après avoir déposé la gerbe de fleurs à la place des martyrs, a tenu une déclaration dans laquelle il a loué les efforts du chef de l’Etat.

 «Beaucoup de présidents se sont succédés dans notre pays, mais force est de reconnaître que celui que nous avons aujourd’hui est une chance pour la Guinée. Notre pays a totalement changé depuis 2010 par ses réalisations socio économiques et par son retour sur la scène internationale», a déclaré le gouverneur de Mamou, Amadou Lemy Diallo.

 Autre activité ayant marqué les festivités commémoratives de l’indépendance à Mamou, a été le sketch qui a été animé par la compagnie du CECOJE (le centre d’écoute, de conseil et d’orientation pour jeunes). Une mise en scène qui a imité la diction des différents présidents de la République qui se sont succédé à la tête de la Guinée mais aussi de certains politiciens comme Cellou Dalein Diallo. Dans la foulée de leur spectacle, les jeunes ont glissé une boutade pour brocarder les multiples déplacements du président Alpha Condé à l’extérieur du pays.

«La Guinée a eu plusieurs présidents, mais le pays n’avait jamais eu un président apprenti. Quel apprenti ? Un apprenti avion. Le président a tellement voyagé que les oiseaux lui ont décerné un diplôme…», se sont ainsi marrés du chef de l’Etat. Cette ironie  était tellement inattendue qu’elle a laissé les officiels médusés à la tribune. C’était une peine perdue car, le vin étant ainsi tiré, il fallait le consommé. Une simple boutade ou l’expression d’un état d’âme d’une population qui ne supporte plus les nombreux voyages de son président, la question reste posée.

Il faut souligner enfin que la fête du 2 octobre s’est déroule à l’esplanade de la place de l’indépendance alors que de nombreux citoyens de la ville vaquaient à leurs affaires dans le plus désintéressant.