Fête de l’enseignant : voici en 11 points, les revendications des enseignants de Guinée

06 octobre 2017 9:09:14
0

Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, la journée mondiale des enseignants a été célébrée jeudi 05 octobre 2017 en Guinée.

Instaurée par l’UNESCO en 1994, cette journée vise à sensibiliser de l’importance et du rôle des enseignants dans le système éducatif tout en examinant la qualité du travail des formateurs de par le monde. A cette occasion donc, l’intersyndicale de l’éducation (FSPE/SLECG) a profité pour présenter le cahier de charge.

Au nom donc de tous les travailleurs, l’intersyndicale de l’éducation demande :

1- La construction de nouvelles salles de classe dans les institutions d’enseignement secondaire, supérieur et leurs équipements ;

2- La rénovation des écoles publiques en état de vetusté ;

3- La revalorisation ou la correction de la caducité du statut particulier de l’éducation conformément à son article 100 qui stipule que les échelles de traitement des enseignants/chercheurs devaient être revues périodiquement pour tenir compte des facteurs tels que l’augmentation du coût de la vie, l’élévation du niveau de vie nationale ou une hausse des salaires et des traitements ;

4- Le paiement en fin octobre de la prime de documentation de l’année scolaire 2017-2018 ;

5- Le paiement effectif de la prime de zone à tous les ayant droits ;

6- Le maintien de la valeur monétaire du point d’indice à 1030 ;

7- La prise en charge financière effective des admis au CAP, deuxième certificat et des CPMF ;

8- La prise en charge et le relèvement des montants des primes mensuelles des assistants/attachés de recherche à cinq (5) millions de francs guinéens, dans l’arrêté conjoint signé par le ministre de l’Enseignement supérieur et son homologue du Budget, le 04 août 2017 ;

9- L’avancement au grade de maîtres, assistant/recherche de tous les assistants et attachés ayant une ancienneté d’au moins quatre ans à leur grade ;

10- Que l’exercice du droit à la retraite des cadres en exercice dans le système soit effectif selon les règlements administratifs ;

11- Appuyer ADEHASO dans la politique de construction de logements sociaux en faveur des enseignants.