jeudi, 30 mars 2017, 02:46 GMT

Dans la nuit du mardi 14 à mercredi 15 mars, un grave accident de la circulation s’est produit à Yatiah, un district de la Sous-préfecture de Hèrèmakono, située à 22Km du Centre-ville de Faranah. Bilan, 5 morts et 16 blessés dont une femme et une fillette de 12 ans (sources hospitalières, Photo d'archives).

 

Ce drame est survenu entre 2 heures et 3 heures du matin. C’est un camion remorque transportant du ciment en provenance de Conakry vers Faranah, qui est entré en collision avec deux muni bus qui se suivaient. Ces mini bus provenaient eux, de Lola pour Conakry.  Les corps se trouvent actuellement  à la morgue de l’hôpital régional de Faranah  et  quant aux blessés, ils sont admis aux urgences dudit hôpital.

Les corps ont été identifiés par la communauté forestière vivant à Faranah et des dispositions ont été entreprises pour le rapatriement des corps de Michel, Olivier, le chauffeur, Mme Jeanne d’Arc,  Grand Lazard et Louopou, la fillette tous vers Lola.

Interrogé sur les circonstances de l’accident, le chauffeur du premier mini bus,  Gnagala Nénamou condamne la conduite du chauffeur du camion déjà en cavale avant de l’accuser de les avoir éblouis par la lumière de ses phares.  

Poursuivant, le conducteur rescapé de l’autre mini bus explique : « lorsque le camion a percuté mon véhicule, il est aussitôt entré dans le ravin avant de se renverser. Dans notre déroute, mon ami qui suivait, s’est  retrouvé sous le camion. C’est en ce moment que le camion a pris feu entrainant. D’où ce drame.»

Selon d’autres sources, le chauffeur du camion aurait perdu le contrôle de son engin sous le coup du sommeil.

Il est à signaler que cet accident survient après un autre drame similaire  qui a tué la semaine dernière 12 personnes sur la route nationale numéro 1 à moins de 10Km de la commune urbaine de Kindia après une violente collision entre un camion Benne et un autre mini bus

                

Facély Kalman Kéita

Correspondant à Faranah, Tél 620 00 56 66

Facély Kalman Kéita