Environnement : 4 500 plants fruitiers pour 640 groupements de la Moyenne Guinée

29 juin 2017 23:23:44
1

C’est un geste de l’Union Européenne qui s’inscrit dans le cadre de la sécurité alimentaire, de la résilience et de l’agro-écologie (SARA), un projet de développement local qui couvre la Basse Guinée, la Moyenne Guinée et la Guinée Forestière. La remise officielle de ce don s’est tenu mercredi 28 juin 2017 à Timbi Madina au siège de la fédération des paysans du Foutah Djallon.

Ces 4 500 plants fruitiers composés principalement de 1 000 avocatiers, de 1 500 orangers, de 1 000 mandariniers, de 800 citronniers et de 200 manguiers ont été repartiÀ entre les 640 groupements des préfectures de Mali, Gaoual et Koundara. L’objectif de cet appui selon Mamadou Sylla, le responsable des opérations du projet c’est de diversifier les sources de revenue de ces producteurs pour qu’en cas de déficit quelque part, qu’il y ait compensation de l’autre côté.

Ainsi, pour ce qui est de la clé de répartition, les groupements de la préfecture de Gaoual ont reçu 1 400 plants, Koundara 1 700 et 1 400 plants pour Mali Yembering.

El Hadj Mamadou Diallo qui a représenté les groupements de Koundara à cette remise n’a pas manqué d’éloges à l’endroit des bienfaiteurs. « On a un grand besoin de ces plants fruitiers. Et si on reçoit un tel don, ça prouve que notre groupement n’est pas abandonné. Donc, c’est une grande joie qui nous anime et on remercie les donateurs. À notre tour on va remettre ces plants à des personnes qu’on estime capables de les entretenir comme ça se doit », déclare-t-il.

Tahirou Khane, présidente du groupement Lafou 1 s’est exprimé au nom des groupements de Mali Yembering : « ce n’est pas une première. Chaque année pratiquement on nous dote en plants fruitiers. Actuellement, il y a un manguier dans ma concession qui produit régulièrement. Cet arbre est également le fruit d’un don. Moi je suis venu de Mali pour réceptionner notre quota ».

En plus des paysans, la cérémonie de remise officielle de ce don a été rehaussée par la présence des autorités locales de Timbi Madina. Le sous-préfet et le maire de cette commune rurale se sont tous réjouits de ce geste qui intervient à une période propice au reboisement.

  • CONDÉ ABOU

    Excellente initiative et felicitations aux promoteurs de ce projet original et economiquement viable pour l’economie locale. Que du bien pour les communautes rurales.