Éducation : Kouroussa présente plus de 4839 candidats aux examens nationaux

15 juin 2017 11:11:14
0

La préfecture de Kouroussa présentera cette année  plus de 4839 candidats dont 1359 filles  aux  différents examens nationaux, selon les statistiques fournies  par le directeur préfectoral de l’éducation de Kouroussa Mohamed Lamine Touré.

D’après lui, au niveau d’entrée en 7ème année, le franco-arabe et l’enseignement général, ils seront 3006 candidats dont 851 filles. En ce  qui concerne le brevet d’études du premier cycle (BEPC) ils se chiffrent à 1288 candidats dont 341 filles. Quand au baccalauréat unique, ils dénombrent 545 candidats dont 162 filles ; pour les sciences expérimentales et mathématiques ils sont au totales de 107 candidats dont  19 filles et les sciences sociales  on compte 235 candidats dont 56 filles. Deux centres sont retenus pour la session du bac, 6 pour le  BEPC et pour l’examen d’entrée en 7ème année ; 17 centres sont retenus cette année pour le déroulement de cet examen.

 » D’entrée de jeu, il faut signaler  que  vers  le 25 du mois passé, nous étions à Faranah  avec les ateliers  de  décentralisés que nous avons appelés  ateliers  régionaux  présidés par le ministre de l’éducation nationale et l’alphabétisation. Ces réunions préparatoires nous ont donc  données  l’opportunité de voir ou d’analyser le passé, c’est  à dire revoir les point faibles et les points à amélioré. L’actuel  ministre de l’éducation a pris une décision historique, elle est historique dans la mesure où cette décision est née des règlements généraux depuis 1997 ; il a donc décidé de décentraliser les examens nationaux notamment l’examen d’entrée en 7ème année. La réussite de cet examen dépendra du choix des acteurs ; il faut des acteurs conscients et consciencieux, des surveillants dignes de nom. Cette décision du ministre appelle à la responsabilité de tout le monde et nous évoluons avec la tolérance zéro vers la qualification du système éducatif  guinéen à travers  ce processus « , a-t-il dit.

La  direction préfectorale est déjà  dotée de six ordinateurs tout neuf  pour la saisie et le calcul des notes  jusqu’à  la délibération  des résultats finals.   » Pratiquement,  tout est au point à Kouroussa pour aborder ces examens. Nous devons être responsables, il y va dans notre intérêt  et dans  la qualification de notre système éducatif. On ne viendra pas pour avoir un résultat quantitatif mais plutôt un résultat qualitatif. Par rapport à cela, nous nous sommes engagés au près de notre ministre pour que son objectif soit atteint « , a-t-il jouté. 

Il faut signaler que l’examen d’entrée en 7ème  démarrera le lundi 19 juin  prochain.