Education : des élèves de la commune de Ratoma réclament des enseignants

10 octobre 2017 18:18:47
0

Des élèves du lycée des jeunes filles  de Lambanyi ont battu le pavé ce mardi à Ratoma. Ils étaient cet après-midi devant la Direction Communale de l’Education de Ratoma pour dénoncer le manque d’enseignant auquel ils sont confrontés depuis la rentrée des classes. Conséquences, ils peinent encore à reprendre les cours jusqu’à présent. Ces manifestants accusent le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire, Ibrahim Kalil Konaté d’être le responsable de cette situation.

 

‘’Nous sommes fatigués de rester sans professeur’’ ;  ‘’nous voulons étudier’’, sont entre autres, slogans que scandaient ces élèves.

« On nous a transférées au Lycée des jeunes filles de Lambanyi alors que là-bas on n’étudie pas, on ne fait que jouer. Il n’y a pas de professeur, ce qui n’est pas normal. Donc aujourd’hui, on a décidé de venir à la DCE pour que les responsables nous donnent des professeurs », lance un collégien.

Des revendications qui semblent tomber dans de bonnes oreilles. L’inspectrice nationale de l’éducation qui était présente sur les lieux, a promis de trouver une solution urgente et définitive à ce problème.

« Toute revendication est légitime, mais on ne peut se comprendre que si on est dans la paix, si on dialogue », explique Fatou Diallo avant de promettre de déployer de nouveaux professeurs dans ce lycée dès ce mercredi.

«Ce qu’on peut vous promettre, c’est que demain, vous aller commencer les cours à 8 heures. Donc,  nous vous demandons de patienter dans le calme », promet Fatou Diallo.