Eboulement de Dar-Es-Salam : le ministère de la santé en « alerte maximum »

24 août 2017 12:12:39
0

Après l’éboulement de la décharge d’ordures de Dar-es-Salam, le Ministère de la santé se dit en alerte maximum pendant cette saison des pluies pour toute situation de crise.

C’est, en substance, l’annonce faite par la cheffe de cabinet du ministère de la santé, Dr Fanta Kaba, qui parlait au nom du chef de son département, Dr Abdourahmane Diallo.

Dans la journée du 21 août, la décharge d’ordures de Dar-es-Salam s’est affaissée, sous l’effet des eaux, sur trois maisons, causant neuf morts, des blessés et des dégâts.

Parmi les blessés, estimés au nombre de dix : deux sont admis à l’hôpital de Donka et deux au Centre de santé communale de Ratoma pour bénéficier de soins intensifs.

C’est pourquoi, aussitôt informé, le ministère de la santé a mis ses équipes en branle, allant de la prise en charge des blessés au soutien des sinistrés. Il a, par exemple, dépêché sur les lieux deux ambulances, ses équipes d’urgence, puis l’équipe d’alerte et de riposte aux épidémies (ERARE) de la ville de Conakry pour secourir les sinistrés.

Pour sa part, le Président de la République, Alpha Condé, a déploré ce malheureux incident survenu qui a coûté la vie à des guinéens avant d’ajouter que des dispositions seront prises dès la fin de la saison pour que pareil cas ne se répète plus.