Dubreka : Cellou rend visite à El hadj Sékhouna Soumah et à Fodé Bangoura

12 novembre 2017 20:20:28
0

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, a rendu visite ce dimanche 12 novembre 2017 successivement au président des sages de la Basse Côte, El hadj Sékhouna Soumah et Fodé Bangoura, président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP).

Ces visites sont loin d’être politiques, bien que le chef de file de l’opposition soit un homme politique et accompagné des cadres de son parti. Elles sont purement sociales, dit-on.

Le président de l’UFDG, accompagné de son épouse, Hadja Halimatou Dalein Diallo, de certains de ses conseillers et sept députés, s’est rendu dans la ville de Dubreka, où se trouve actuellement, El hadj Sékhouna Soumah. Cellou Dalein a effectué cette visite pour présenter ses condoléances à El hadj Sékhouna suite au décès de sa femme, Hadja Ata Bangoura.

Dans son intervention, le Kountigui de la Basse Côte, a d’abord affirmé que Dubreka est la capitale de la Guinée et que la maison où il habite actuellement était celle du fondateur de Dubreka, Soumba Toumani. Puis il se dit très ému de cette visite du chef de file de l’opposition « est un ami de longue date. »

« Sa présence à mes côtés en ces instants de profonde douleur pour m’apporter sa compassion n’est pas une surprise ni une première et cela me va droit au cœur. C’est un homme connu pour son humilité et son humanité. Je lui souhaite bon retour en famille ainsi qu’à toute la délégation qui l’accompagne », a affirmé El hadj Sékhouna Soumah.

Après Dubreka, le président de l’UFDG et sa suite se sont rendus chez Fodé Bangoura pour lui présenter leurs condoléances pour ce même décès, puisque la défunte épouse d’El hadj Sékhouna est la sœur du président du PUP.

L’histoire entre Fodé Bangoura et Cellou Dalein est connue de tous. Vont-ils enfin se rapprocher ? En tout cas, le président du PUP soutient qu’il y a du travail qui est en train d’être fait : « Nous sommes en train de lutter, mais il faut continuer la lutte. Le reste, je ne vais pas le dévoiler. Vous connaissez ce reste. »

De son côté, Cellou Dalein soutient qu’ « il y a beaucoup de choses qui sont en train d’être faites ». « Il y a une conciliation. Nos relations sont toujours des relations d’amitié […] », a-t-il confié.

Après le domicile de Fodé Bangoura à Lambandji, le président de l’UFDG s’est rendu à Matoto, chez le feu El hadj Boubacar Somparé pour aussi présenter ses condoléances à la famille de l’ancien président de l’Assemblée nationale. Là, il a retrouvé le ministre Abdoulaye Yero Baldé, l’ancien Secrétaire général des Affaires religieuses, Abdoulaye Diassy et le président du PTS, Mamadou Diawara avec qui il a échangé quelques chahuts.