Diplomatie: l’Ambassadeur des Etats-Unis réitère l’opposition de son pays à un 3ème mandat en Guinée

11 septembre 2017 13:13:15
0

Dennis Hankins, l’Ambassadeur des États-Unis en Guinée, a réitéré l’opposition de son pays à un changement éventuel de constitution par le président guinéen. Ceci, est valable pour tous les pays dont les dirigeants tenteraient de modifier leurs lois pour se maintenir au pouvoir, a-t-il ainsi fait savoir ce lundi matin chez nos confrères de la Radio Espace.

«Les Etats-Unis sont contre le changement de la Constitution partout dans le monde en faveur des gens qui sont en place. (….) En Afrique centrale, plus précisément au Rwanda, ils ont changé la constitution pour avoir le troisième mandat. Nous étions contre ce changement, mais ils l’ont fait quand même. Il y a un débat de troisième mandat au Congo, alors je ne suis pas certain si ça va avancer ou pas », expliqué Dennis Hankins.

Mais ce qu’il faut noter, c’est qu’il y a une différence entre l’Afrique de l’ouest et l’Afrique centrale. En Afrique de l’ouest, il y a quelques tentatives de changement de constitution qui ont échouée, a fait savoir le diplomate. Un échec qui s’expliquerait, selon lui, par l’aversion que les populations de cette région d’Afrique ont à l’endroit du changement de leurs constitutions en faveur des présidents qui sont au pouvoir.

En ce qui concerne la Guinée, M. Hankins précise que le président Alpha Condé n’a pas encore fini son deuxième mandat et d’ajouter : «je sais que les gens sont en train de dire qu’il veut un troisième mandat, mais je dois noter que le président, lui-même, ne s’est jamais exprimé sur cette question très importante. J’ai lui ai déjà dit et aussi parlé en public, qu’au cas où il y aura une tentative de changement de constitution, nous sommes contre. Je souligne que le président, lui-même, ne l’a pas dit. Mais s’il y a une tentative éventuelle dans ce sens, nous serons contre comme ce fut le cas dans tous les autres pays.»