Des pairs éducateurs et hommes en uniforme à l’école des directives du dépistage du VIH

13 juillet 2017 16:16:35
0

«Les directives de dépistage du VIH», c’est le sujet qui a réuni ce jeudi 13 juillet des pairs éducateurs, des associations de jeunes, des femmes et des hommes en uniforme. La rencontre a été initiée par le ministère de la Jeunesse, a-t-on constaté à l’Ecole Nationale des Arts et des Métiers (ENAM) à Coleah.

Prenant la parole, le chargé du programme de développement de la jeunesse à l’UNFPA, Abdourahamane Sagnane, a rappelé que la rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des engagements de la communauté internationale tenus en décembre 2016, lors de la célébration de la Journée mondiale de la lutte contre le Sida  qui portait sur le thème :«levons la main pour la prévention». Selon M. Sagnane, il a été question de soutenir le monde qui s’est engagé à en finir avec l’épidémie du Sida d’ici 2030 dans le cadre des objectifs du développement durable.

Poursuivant, il a indiqué que 90% des personnes sous traitement ont une charge virale indétectable. C’est pourquoi, a-t-il fait savoir, les objectifs 90-90-90 ne seront atteints qu’avec un effort concerté et renforcé sur la prévention à travers l’utilisation volontaire des services de dépistage du VIH qui sont disponibles et gratuits.

Dans le même sillage, M. Sagnane s’est réjoui du leadership des ministères de la Jeunesse, de l’Action Sociale et de la Défense Nationale qui, selon lui, s’engagent à briser la peur du dépistage du VIH tout en assurant la promotion des droits à l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive, à l’égalité et à l’équité du genre.       

Pour Sidiki Touré, secrétaire général du ministère de la Jeunesse, il s’agit  d’améliorer la connaissance des pairs éducateurs jeunes, femmes et hommes en uniforme sur la prévention des IST-VIH.

Plus loin, il n’a pas manqué de saluer l’apport de l’UNFPA dans la formation des jeunes de Guinée. Aux bénéficiaires, Sidiki Touré a déclaré que son département fonde de l’espoir quant au contenu des modules qui leur seront communiqués en vue de leur vulgarisation dans leurs différentes structures.