Damantang au RPG: « le président Alpha Condé a ordonné la reprise des trafics du train Conakry Express »

15 juillet 2017 19:19:52
0

Au cours du meeting traditionnel du RPG Arc-en-ciel ce samedi 15 juillet à Gbessia, le ministre porte-parole du Gouvernement, Damantang Albert Camara est revenu sur certaines actions « urgentes» qu’a entreprises le Gouvernement,  a-t-on constaté au siège du parti.

D’entrée, le ministre Damantang Camara a rappelé qu’une évaluation des départements ministériels se poursuit à la Primature. «Chaque ministre a une lettre de mission et dans cette lettre de mission, il y a des objectifs que nous-mêmes, nous nous sommes fixés. Actuellement, chaque département envoie ses cadres à la Primature pour expliquer qu’est-ce qui est fait et qu’est-ce qui reste à faire. Après, c’est le tour de l’équipe technique de la Primature de dire si c’est bien ou pas, s’il faut faire des efforts. C’est un Gouvernement qui a des comptes à rendre», a-t-il expliqué.

 Plan d’urgence de la circulation routière…

«Nous avons parlé d’un plan d’urgence de la circulation routière. Pour y faire face, le chef de l’Etat a parlé  l’organisation des états généraux de la circulation routière. Mais entendant ces états généraux, nous avons décidé de prendre des mesures urgentes pour ne pas laisser la population souffrir. C’est pourquoi, en Conseil des ministres, le ministre de la Sécurité a présenté un plan d’urgence qui va être le dégagement des emprises, le respect du code de la route et d’autres mesures», a-t-il annoncé.

 Et de poursuivre: «tous ceux qui ont occupé les emprises de la route, sachez qu’ils seront dégagés. Ce qui est arrivé à Démoudoula,  des citoyens ont construit sur la source des cours d’eau et dans le lit des rivières. Ce sont ces constructions anarchiques qui font qu’on assiste à des inondations suivie de l’insalubrité parce qu’on ne sait pas par où évacuer les eaux. La démolition des maisons qui sont mal construites ou qui sont construites où elles ne devaient pas être, a débuté».

 Plus loin, Damantang Albert Camara a annoncé la reprise du train de banlieue, Conakry-Express qui est à l’arrêt depuis plusieurs mois.

«Vous avez appris que le chef de l’Etat a ordonné par décret la reprise de la circulation du train de banlieue. Comme nous sommes un Gouvernement responsable et nous évoluons dans un Etat de droit, il fallait d’abord qu’on règle ce contrat juridiquement entre  la Guinée et l’opérateur. Le ministre des Transports vous en dira plus. Ce que je peux vous dire, qu’on ne laissera jamais la population souffrir dans le transport en commun. Et c’est pourquoi d’ailleurs, le président de la République a courageusement ordonné la reprise du train au bénéfice de la population».  Lire vidéo: