Dakar: Kabiné Komara honoré par Macky Sall et son gouvernement

23 juin 2017 21:21:19
1

Le président du Sénégal, Macky  Sall vient de joindre  l’acte  à la parole en décorant notre compatriote Kabiné  Komara qui vient de passer les rênes du Haut Commissariat de l’Organisation de la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) à son successeur, le malien Hamed Diané Saméga, a appris Guinéenews.

 

On se souvient de l’hommage  appuyé  que le président sénégalais avait rendu  le 17 mai dernier à Conakry à  Kabine Komara dans son  discours  de clôture qu’il  avait  prononcé  lors de la Conférence  des Chefs  d’État  et de Gouvernement  de l’ Organisation  pour la  Mise  en Valeur  du fleuve  Sénégal en sa qualité  de  nouveau président  en exercice  de l’organisation.

A la faveur de cette cérémonie d’élévation du Haut Commissaire sortant de l’OMVS, Kabiné Komara au rang de Commandeur de  l’Ordre  National du  Lion  du Sénégal, le président Macky Sall a tenu à réitérer son appréciation à l’endroit de l’homme pour sa compétence et son dévouement durant les 4 années de gestion remarquable passées  à  la tête  de l’OMVS.

En réponse, Kabine Komara, le récipiendaire de la plus haute distinction honorifique du Sénégal,  a exprimé  toute sa gratitude, celle de sa famille et de son pays la Guinée  pour  cette haute distinction. Lors de la cérémonie,  Kabine Komara  était accompagné  de son épouse Maciré  Camara.

Il y a lieu  de signaler  que 4 jours auparavant,  c’est le ministre de l’Intégration Africaine  M Khadim Diop  qui a remis à l’ancien Premier ministre guinéen,  au nom de son gouvernement, la médaille de Mérite pour ce qu’il a appelé « La Contribution  exceptionnelle  de Komara à  la cause de l’intégration  africaine et sa notoriété  continentale’’

Komara  rejoint ainsi son pays,  auréolé  d’une  reconnaissance  fort  méritée.

 

  • CONDÉ ABOU

    Si les choses étaient claires dans ce départ quasiment impromptu de notre compatriote à la tête de l’OMVS, l’on pourrait bien se demander comment peut-on changer une équipe qui gagne ?

    Malheureusement, c’est cela la marque de fabrique dans beaucoup d’Administrations Africaines, et c’est pourquoi, nous resterons toujours les derniers de la classe.

    De toute évidence, et selon plusieurs sources diplomatiques très fiables, le tombeur de notre compatriote n’est ni plus, ni moins que le Gouvernement Malien et qui peut être fier d’avoir atteint ses objectifs en imposant à tout prix, son candidat en évinçant de l’OMVS, sans justification valable, notre compatriote l’ancien Premier Minsitre Kabiné Komara.
    Et l’information est très bien connue partout dans les 4 pays de l’OMVS.

    Ni la Mauritanie, ni le Sénégal n’avaient de candidat en lice pour remplacer Mr. Komara, lors du Sommet du 17 Mai dernier tenu à Conakry.

    Comment pouvez-vous expliquer que Mr. Kabiné Komara puisse remplacer le Mauritanien Mohamed Ould Merzoug qui avait passé 11 longues années sans discontinuer à la tête de l’OMVS (de 2002 à 2013), et qu’avec son bilan salué par tous les partenaires au développement de l’OMVS, il puisse être écarté sans aucune justification valable, après un seul mandat de 4 ans ?

    Qui a oublié en 2006, dans quelle condition le Mali avait cédé sa place à la tête de l’OMVS à la Mauritanie, pour permettre à l’ancien Haut Commissaire (Mohamed Ould Merzoug) de renouveler son bail pour un second mandat pour la période 2006-2010 ?

    Le pire, c’est que Mohamed Ould Merzoug est resté en réalité, 3 ans après la fin du deuxième mandat, sans que personne ne lève le doigt au sein de l’OMVS !
    Une situation qui a finalement permis au Mauritanien de passer 11 années à la tête de l’OMVS, en dépit de ce que tout le monde connait des conditions de financement du barrage hydroélectrique de Félou avec les Chinois de Sinohydro Corporation (Puissance: 70 MW, coût: 100 millions d’Euros).

    Un dernier élément d’analyse. En termes de compétences, faites la comparaison entre le background de Mr. Kabiné Komara et celui du candidat Malien imposé par son Gouvernement, lors de la 17ème Session du Sommet des Chefs d’Etat qui vient de se tenir à Conakry, et qui a décidé d’écarter dans notre propre pays, le Haut Commissaire Kabiné Komara !

    Impossible de croire à une quelconque possible comparaison entre les deux backgrounds en présence et après les résultats spectaculaires portés à l’actif de Mr. Kabiné Komara.

    C’est comme si vous comparez la nuit et le jour, tellement l’écart est criard et même honteux pour le Mali.

    Pour tout le background et l’expérience présentés par le candidat Malien, il est mentionné que l’interessé est sorti de l’Ecole Nationale d’Administration de Bamako (ENA) avant de passer successivement Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, puis Ministre de l’Equipement et des Transports du dernier Gouvernement de l’ancien Président, le Général Amadou Toumany Touré.

    Né en 1962 à Dakar, il est Consultant en administration de projets miniers, et a travaillé dans le secteur minier comme Directeur administratif de Canadian Mali Gold Corporation, une société de recherche minière ; Directeur des opérations chez U.S.M Industries pour le Mali; Directeur administratif de Golden Star Resources pour le Mali (1994-1997) ; Directeur administratif et juridique de Pan African Resources Corporation (filiale de Golden Star Resources) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

    Comment voulez-vous qu’un leadership gouvernemental de ce genre dans une grande organisation Sous régionale, basé strictement sur des questions de personne ou de non convenance personnelle, puisse faire avancer les forces du progrès au sein de l’OMVS ?

    Personnellement je trouve l’avenir sombre par rapport aux perspectives de développement des deux projets de barrage hydroélectrique de Koukoutamba (Puissance: 280 Mégawatts, coût: 600 millions d’Euros) et de Bouréya (160 Mégawatts) au niveau de l’OMVS.

    C’est triste pour nous et tout simplement décevant sur toute la ligne de la part du Gouvernement Malien, parce que Mr. Kabiné Komara a été indiscutablement d’une valeur ajoutée immense pour l’OMVS au cours de son unique mandat 2013-2017.

    Quant au Président Macky Sall du Sénégal, tirons-lui le chapeau pour son intelligence politique extraordianire et sa reconnaissance solennelle du mérite d’un Haut Cadre Guinéen.

    Depuis les honneurs historiques rendus par le Président Leopold Sédar Senghor à une autre légende de la Littérature Guinéenne, feu Camara Laye, (Paix à son âme), je ne connais pas un seul cas aussi emblèmatique que le Sénégal a publiquement honoré avec autant de brio comme le Président Macky Sall vient de le faire à l’endroit de Mr. Kabiné Komara.

    Honneur au Président Macky Sall et que Dieu lui rendre au centuple les honneurs qu’il vient de faire à toute la Guinée, à travers la distinction qu’il vient d’accorder au brillant Planificateur du développement, l’ancien Premier Ministre Kabiné Komara.

    Difficile de comprendre certains Gouvernements Africains même devant l’évidence des mérites universels en termes de compétences, et de résultats de l’élite du continent, et c’est inquiétant pour l’avenir.
    Merci pour la courtoisie de Guineenews.