Crime passionnel: le jeune homme qui avait poignardé sa copine à Dalaba, a enfin succombé à ses blessures

10 juillet 2017 11:11:21
0

Boubacar Bah, alias Laïly est décédé des suites de ses blessures qu’il s’est volontairement administrées au ventre à l’aide d’un couteau  le samedi 8 juillet à Dalaba après avoir donné trois coups de couteau mortel à sa copine Yayè Bobo.

Transporté par les agents de la CMIS à l’hôpital régional de Mamou, Boubacar Bah a été pris en charge aux services des urgences avant d’être introduit au bloc opératoire pour subir des interventions chirurgicales qu’il faut à cet effet.

Selon des informations qui ont filtré de l’hôpital, la plaie était profonde et le couteau avait touché l’estomac. Mais on nous faisait savoir que sa vie n’était pas en danger.

Placé sous surveillance sécuritaire aux urgences, Boubacar Laïly Bah a succombé à ses blessures ce dimanche 9 juillet aux environs de 15h.

Sur instruction du Procureur du tribunal de première instance de Mamou, le corps a été rendu à sa famille pour inhumation.

Le vendredi 8 juillet dernier aux environs de 8h à Dalaba, le jeune Boubacar Bah dit Laïly avait donné trois coups de couteau à sa copine Yayè Bobo Bah. Après avoir reçu les premiers soins à l’hôpital de Dalaba et vu la gravité des blessures, la jeune dame âgée d’une trentaine d’années a été évacuée aux environs de midi vers l’hôpital régional de Mamou où elle a subi une intervention chirurgicale avant d’être référée à Conakry.

En cours de route, dans l’ambulance de l’hôpital de Mamou, elle a rendu l’âme au niveau de la ville de Kindia aux environs de 17h. Aussitôt informée, la population, déchainée a cherché à mettre fin aux jours de l’auteur du crime. Conscient de cette menace, le jeune tentera de  se suicider en se donnant des coups de poignard dans le ventre…