Coopération: la Chine casse sa tirelire et équipe le génie militaire guinéen d’engins lourds destinés aux travaux publics

07 juillet 2017 0:00:42
1

L’axe Béijing-Conakry est au beau fixe. Ce jeudi 6 juillet, l’Ambassadeur de la Chine en Guinée, SEM, BIAN Jianqiang a remis les clés de plusieurs matériels de construction et de terrassement au ministre d’Etat à la Présidence chargé de la Défense nationale, le Dr Mohamed Diané. C’était en présence de la ministre des Travaux publics, Oumou Camara.

 

La remise de ce don venant de la République populaire de Chine s’est déroulée dans l’enceinte de la base du bataillon du génie militaire qui en est le bénéficaire. Il est composé entre autres, de camions-bennes, de citernes, de bulldozers.

Dans son intervention, l’Ambassadeur de la Chine en Guinée, BIAN Jianqiang a rappelé l’historique de la coopération sino-guinéenne et les différents appuis que son pays a accordé à la Guinée. C’est le cas notamment de l’appui à l’armée guinéenne effectué en mars 2016 après l’attaque du bataillon guinéen au Nord du Mali par les groupes terroristes.

« En 2016, le président Alpha Condé a effectué une visite en Chine. Nos chefs d’Etat sont parvenus à un consensus important sur le renforcement de notre coopération et ont décidé de prôner la coopération bilatérale au niveau du partenariat global et de coopération stratégique ouvrant ainsi une nouvelle ère du développement sino-guinéen », a-t-il rappelé avant de réaffirmer l’engagement du gouvernement de son pays à œuvrer dans le sens de la coopération gagnant-gagnant.

«Le gouvernement chinois continuera avec la Guinée de promouvoir notre coopération pragmatique dans divers domaines, y compris le domaine militaire dans l’esprit du respect mutuel et de gagnant-gagnant. Il entend également continuer à apporter son soutien dans la mesure de ses possibilités à la Guinée pour son développement socioéconomique», a ainsi affirmé le diplomate chinois.

Dans le même sillage que l’Ambassadeur, le ministre d’Etat à la Présidence de la République chargé de la Défense nationale, le Dr Mohamed Diané est largement revenu sur les différentes réalisations de la Chine en Guinée, notamment le palais du peuple, le palais Sékhoutouréa, la RTG Koloma, le barrage hydroélectrique de Kaléta.

 

Parlant du nouveau don de la Chine au bataillon du génie militaire, Dr Diané indique que celui-ci vient à point nommé : « la Chine vient de combler nos attentes en matière d’équipements de terrassement et de construction au profit du bataillon du génie militaire qui en a tant besoin. Ce don massif composé de divers engins d’une valeur totale de 30 millions Yuans renforcera significativement les capacités opérationnelles du génie militaire dans le cadre de la participation de l’armée au développement national. Ce, conformément à l’esprit de la réforme du secteur de la sécurité initiée par le président de la République. »

Il soutient que ce don va permettre la mise en œuvre de la loi de programmation militaire. «Ce geste du gouvernement et du peuple chinois nous va droit au cœur car il occupe une place importante dans la mise en œuvre de la loi de programmation militaire et renforce sans doute les liens d’amitié séculaires qui existent entre nos deux pays et nos deux peuples», a en substance déclaré le ministre d’Etat, ministre de la Défense.

 

  • CONDÉ ABOU

    Wow ! Quelle générosité extraordinaire de la part des Chinois ! La somme de 30 millions de Yuans, au taux moyen pratiqué sur les marchés de change, c’est quasiment 39,9 milliards de Francs Guinéens, que dis-je 40 milliards de GNF par endroit.

    Avec autant d’investissements physiques, il aurait été souhaitable de négocier avec les Chinois, la création sur place, d’une chaine de montage et de réparation des engins lourds, y compris les gros engins agricoles et les véhicules lourds destinés au transport des marchandises.

    Un tel projet développé en partenariat avec les Chinois, pourrait bien servir de hub pour toute la Guinée et pourquoi pas, pour une bonne partie du marché de l’Afrique de l’Ouest, à l’instar de ce que les Sénégalais sont actuellement de faire dans un projet de montage de véhicules lourds Kamaz négociés avec la Fédération de Russie.

    Sincères félicitations au Gouvernement, et très franchement, il faudrait l’encourager à continuer davantage vers la création d’un chaine de montage d’engins lourds en Guinée, et qui sera couplée avec la mise en place d’une Ecole Supérieure Professionnelle Sino-Guinéenne pour le transfert de technologie en faveur de milliers de jeunes compétences Guinéennes. Pourquoi pas ?