Les confidences du préfet de Labé : Le président Alpha Condé m’a dit…

15 juin 2017 13:13:33
1

 «Le président m’a dit qu’il tiendra ses promesses en faveur de Labé»

Considérée comme la grande oubliée de la troisième République, Labé semble dorénavant être une priorité du chef de l’État qui serait en train de se rattraper en réalisant ses nombreuses promesses à l’égard de la capitale du Fouta Djallon, a appris Guinéenews de source officielle.

Dans un entretien exclusif accordé à la Rédaction locale de votre quotidien électronique, El Hadj Safioulaye Bah, préfet de Labé a dévoilé les perspectives du président Alpha Condé en direction de la cité de Karamoko Alpha.

«Ce que je puis vous dire, c’est que j’ai personnellement échangé avec le président Alpha Condé. Il m’a fait part de  l’amour qu’il nourrit pour Labé. C’est pourquoi, il souhaite accompagner Labé dans son développement. Donc, les promesses qu’il avait faites, il les tiendra », affirme le préfet de Labé.

Poursuivant, El Hadj Safioulaye Bah égraine quelques exemples pour illustrer cet engagement présidentiel. «Qu’est-ce qu’il avait promis ? Il avait promis d’ériger Taran-Baly en sous-préfecture, cela est fait. La MUFFA (mutuelles financières des femmes Africaines) elle est également faite. Alors, qu’est-ce qui reste d’autres, en quelques mois, des projets de pont dont les dossiers étaient en souffrance… sont pour la plupart réalisés sinon en voie pour soulager les populations», a rappelé M. Bah qui se réjouit de cet accompagnement dont il bénéficie de la part du chef de l’Etat.

« Je suis certain que toutes ses promesses seront réalisées et le développement sera réel ici à Labé quoique certains la considèrent comme fief de l’opposition. Ce qui reste à vérifier », a-t-il déclaré.

Abordant la question de la prochaine visite du chef de l’État à Labé, El Hadj Safioulaye Bah rassure : « maintenant pour sa venue, il faut savoir que le président de la République est le président en exercice de l’Union Africaine. Donc, quels que soient les problèmes posés au niveau de l’Afrique, il faut tout de suite en tant que président qu’il réagisse. Je ne dis pas qu’il met en seconde lecture le problème de la Guinée mais pour le temps qu’il est président de l’Union Africaine, il faudrait bien qu’il règle les problèmes en Libye, en RD Congo, en Afrique du Sud, au Mali et partout où il y a des problèmes. La prise en charge de ces préoccupations fait partie de ses obligations de président de l’Union Africaine. Nous sommes au mois de Ramadan et je reste persuadé qu’après le mois de ramadan dès que son calendrier le lui permettra, il sera parmi nous », a conclu le préfet de Labé.

Alaidhy Sow Labé, pour Guinéenews.org

  • CONDÉ ABOU

    Voici une autre lumière pour le pays sur le plan politique, et qui rappelle curieusement d’autres formidables compétences administratives comme celles des Préfets de Forécariah et de N’Zérékoré que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire sur cette tribune de Guineenews.

    Franchement merci Monsieur le Préfet de Labé pour le sens de la logique et la haute culture de la chose politique, dans cette agglomération traditionnellement réservée aux grands Administrateurs du pays. La décision du Chef de l’Etat de vous placer à la tête de cette Préfecture ultra sensible a été tout simplement excellente pour le pays.

    Bon courage à vous et félicitations pour avoir pu décrocher en un temps record auprès du pouvoir central, l’érection de Tarambally en Sous-Préfecture. Je crois que le pays pourrait très bien compter avec vous qui êtes promis à un bel avenir dans la haute Administration publique, Monsieur le Préfet de Labé.