Conakry ville propre : des artistes en guerre contre l’insalubrité

06 juillet 2017 19:19:05
0

Des artistes réunis autour du collectif #Wonkhai 2020 ont procédé à l'assainissement d'un secteur de concasseur ce jeudi après midi.

Posted by Guineenews.org Boubahcom on Thursday, July 6, 2017

Ce jeudi 6 juillet 2017, un groupe d’artistes piloté par Takana Zion, Djani Alpha, Singleton et Steve One Locks a procédé au nettoyage du carrefour concasseur. Réunis autour d’un collectif appelé « Wonkhai 2020 », ces artistes ont décidé d’unir leurs forces  pour essayer de se débarrasser Conakry de ces ordures. Une action selon eux, qui vise à conscientiser et à amener la population surtout les jeunes à prendre leur destin en main et de ne pas attendre une manne providentielle qui tarde à venir.

Munis de pelles, de brouettes, de râteaux, de bottes, de gants et cache-nez, ces artistes ont pris d’assaut le carrefour concasseur où des tas d’ordures étaient amassés. Accompagnés par les riverains et leurs fans, les lieux ont été assainis et les ordures conduites au dépotoir par un camion affrété pour la circonstance.

Djani  Alpha explique ce qui motive l’action. « Nous sommes des artistes et si on prend aujourd’hui des pelles et des brouettes pour nettoyer un quartier, les gens viennent nous aider. Donc si nous faisons partie des gens qui peuvent donner le bel exemple, on le ferait. Aujourd’hui, on est venu à Concasseur pour nettoyer et ce qui est extraordinaire au bout d’une pelle, de deux, tout le quartier est sorti et est en train de nous aider. Ça veut dire qu’il suffit juste de montrer le bel exemple et les gens suivront », a affirmé le rappeur au micro de Guinéenews©.

Vu que les responsables ont du mal à assumer cette tache qui est d’assainir la capitale guinéenne, les artistes quant à eux, ne comptent pas rester les bras croisés. « L’heure est à la prise de conscience » affirme Takana Zion. « C’est le rôle des délégations communales de nous donner des véhicules, et de faire en sorte que la ville de Conakry soit propre. Puisqu’elles fuient leurs responsabilités, nous les artistes, venons assainir, donner l’exemple à tous les jeunes conscients, les inciter à travailler, les amener à changer de mentalité », lance le reggae man.

Très contents, les citoyens du secteur encouragent l’initiative et demandent sa pérennisation. « Ils sont venus prendre les ordures qui commençaient à durer sur place. Ici c’est notre lieu de travail, nous sommes très contents. Nous souhaitons que l’action continue », a déclaré Mamoudou Condé, travaillant à côté.

Sur cette même logique, Maimouna Bah ménagère qui se disait acculée par les ordures devant sa concession exprime aussi sa satisfaction : « On demande qu’on nous aide à assainir notre quartier, on se demandait comment nous débarrasser de ces ordures. On n’a pas où amasser encore moins où jeter les ordures, vraiment onous sommes contents de cette action. Que Dieu les payent.  »

Après le carrefour Concasseur, la seconde étape était celle du marché.  Le collectif Wonkhai 2020 veut débarrasser l’ensemble des communes de Conakry de leurs ordures. Mais pour réussir cette mission, ils appellent à une franche collaboration citoyenne et au quotidien.

Avec le slogan « s’unir ou périr », ces artistes affirment que cette action est loin d’être une démarche politique. Au contraire, elle vise à monter le bel exemple aux jeunes et inciter les conseils de quartier et délégations communales à penser à l’assainissement de la ville.

Ce n’est pas la première fois que les citoyens ordinaires unissent leurs forces pour assainier la Ville de Conakry. Par le passé, d’autres groupes de jeunes avaient procédé au nettoyage de nos plages au grand dam des autorités.