Conakry: Sékouba Savané prend les rênes de la RTG et fixe ses objectifs (vidéo)

17 juillet 2017 22:22:31
0

Nommé le 11 juillet dernier, c’est ce lundi que Sékouba Savané a été installé dans ses nouvelles fonctions de  Directeur Général de la Radio Télévision Guinéenne (RTG) de Koloma, a-t-on constaté sur place. La cérémonie de passation s’est déroulée devant le ministre d’Etat, Conseiller spécial du président Alpha Condé, Tibou Kamara.

Dans son allocution de circonstance, la cheffe de cabinet du ministère de la Communication, Hadja Mariama Dubréka Camara qui représentait le ministre Rachid N’Diaye, a rendu un vibrant hommage au Directeur Général sortant, Yamoussa Sidibé pour, a-t-elle dit, le travail accompli. Dans la même logique, elle a adressé ses vifs encouragements au nouveau DG Sékouba Savané afin qu’il puisse révéler, selon elle, les très nombreux défis qui l’attendent.

A l’ensemble des travailleurs de la RTG Koloma, Hadja Mariama Dubréka Camara les a ardemment exhortés à l’esprit de loyauté dans le travail de manière à permettre au nouveau Directeur Général tout le succès dans la conduite de la difficile et noble mission qui lui est confiée.

Prenant la parole, l’Inspecteur général du ministère de la Communication, Nestor Nètè Sovogui a rappelé devant le public qui assistait cette cérémonie de passation, la mission régalienne de la RTG qui est celle de la conception, la production, la diffusion d’information, de la sensibilisation et d’éducation pour la promotion d’une véritable culture de paix de stabilité sociale et politique en Guinée.

Poursuivant son discours, Nètè Sovogui n’a pas manqué de féliciter le Directeur sortant, Yamoussa Sidibé pour son expérience réussie durant les quatre ans et demi de responsabilité qu’il a passés à la tête de la RTG Koloma.

Parlant du nouveau Directeur Général Sékouba Savané, M. Nestor Sovogui s’est montré rassurant quant aux capacités personnelles et intellectuelles de l’homme. Il a ensuite loué son esprit d’ouverture et son indifférence aux attaques personnelles à prendre des décisions qui lui permettront de mieux maitriser la situation.

Pour sa part, la section syndicale par la voix de Sâa Martin Fancinadounou, a affirmé que malgré le manque de budget autonome du fonctionnement pour la RTG, Yamoussa Sidibé et son équipe sont  parvenus à engager quelques réformes notamment la création de nouvelles émissions et la dotation en équipement de certains services en passant par la formation de quelques agents.

 «La RTG Koloma est dotée aujourd’hui de quelques JRI, (Journaliste Reporter d’Images) qui permettent à notre maison de Télévision de retrouver peu à peu, son audimat même si beaucoup restent encore à faire», a-t-il fait remarquer.

S’adressant à Sékouba Savané, M. Fancinadounou n’a pas manqué de compliments pour la confiance que le chef de l’Etat lui a placée en nommant à ce poste. Il l’a par la suite invité à faire sien le respect des principes fondamentaux d’une administration publique à savoir l’égalité et la légalité. Des valeurs dont la mise en œuvre nécessiteront, a-t-il dit, de l’audace, afin de réussir les grandes réformes au sein de l’institution qui est la RTG et qui en a grandement besoin pour sa survie.

Apparemment très réconforté, Yamoussa Sidibé est, pour sa part, revenu sur certains défis qu’il a relevés durant son passage à la tête de la RTG.

«Au moment où je prenais mes fonctions à la tête de la RTG, trois défis importants parmi des nombreux d’autres s’affichaient ostentatoirement à nous. Le premier concernait des équipements techniques, à ce niveau, le constat était qu’à tous les échelons de chaque service, les équipements ne répondaient pas aux exigences et au standing d’une radio ambitieuse et à une télévision à hauteur de la volonté d’une Guinée qui avance. Comme substantiellement au premier, la modernisation du contenu des programmes de la RTG étaient sous la forme d’un pari à gagner (…). Nous avons également observé avec une forte préoccupation le manque cruel de formation en promouvant une remise à niveau (…)», a-t-il cité.

Et de poursuivre: «lorsque j’accédais à la tête de la RTG en 2013, il n’y avait qu’un seul JRI. Aujourd’hui, une dizaine a été formée dont cinq sont capables travailler dans n’importe quelle rédaction des pays occidentaux (…). Pour le plus grand profit des téléspectateurs, depuis le 14 mai 2016, la RTG émet 24 heures sur 24». 

Au terme de son intervention, Yamoussa Sidibé a réitéré sa disponibilité à servir la RTG à travers le journal télévisé, son service d’origine.

Prenant la parole, le tout nouveau patron de la RTG, Sékouba Savané a salué l’ensemble de la presse privée guinéenne, son corps d’origine, qui a-t-il reconnu, dès les premières heures a fait sienne sa promotion.

Selon lui, c’est une première en Guinée. Une décision qui traduit sans doute la volonté du chef de l’Etat de rapprocher davantage la presse privée  et la presse publique qui en forment en réalité une même famille. «C’est pourquoi, qu’un tel acte soit posé par le dernier magistrat du pays, cela augure de bonnes perspectives pour notre corporation. Pourvu que la presse publique en général et la RTG en particulier apprécient à sa juste valeur cet appel de la presse privée à une bonne collaboration dans l’intérêt général de la Guinée», a-t-il rappelé.

A en croire Sékouba Savané, cette présente mission est pour lui un sacerdoce et qu’il fera tout pour être à la hauteur de la confiance du chef de l’Etat et des attentes légitimes des auditeurs et des spectateurs de la RTG-Koloma.

Après avoir exprimé sa solidarité et sa compassion à l’endroit de toutes les grandes figures de la RTG qui ne vivent plus et dont le dernier cas en date est, Emile Bamba Mato Zomou, M. Savané a rappelé que la communication et l’information occupent une place importante dans le processus de la bonne gouvernance dans lequel, est engagé le Gouvernement du Pr. Alpha Condé. Plus loin, M. Savané a affirmé que des progrès sont en cours pour le renforcement des capacités technologiques et infrastructurelles du secteur, en particulier la transition vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT).

Dans la même logique, il a insisté que l’information est pour le Gouvernement du Pr. Alpha Condé une obligation et pour le citoyen un droit qui a doit à l’infirmation pour être à même de participer en toute conscience au développement du pays.

«L’information est aussi le domaine de l’expression des libertés fondamentales. Elle permet de mesurer la vitalité de notre démocratie. C’est pourquoi, durant le temps qui nous passerons à la tête de la RTG, nous veillerons à ce que le citoyen ait droit à l’information juste et équilibrée. Exit donc les rumeurs et autres désinformations. La RTG sera la vitrine officielle où le citoyen viendra s’abreuver d’infirmation vraie, j’y m’engage», a-t-il promis.

A ses désormais collaborateurs,  M. Savané a attiré d’abord l’attention des uns et des autres afin d’éviter d’engager une chasse aux sorcières de quelque manière que ce soit avant de les inviter au travail, à l’action et à la manifestation des compétences pour assurer le succès et relever les défis à venir. Pour clore, Sékouba Savané a déclaré que ses portes sont grandement ouvertes à tout le monde pour les avis, les conseils et les suggestions afin de qualifier le travail.

Lire vidéo: