Conakry : Les Ivoiriens célèbrent dans la communion l’an 57 de leur fête nationale

07 août 2017 21:21:45
0

Ce lundi 7 août 2017 marque le 57ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, un pays frère et ami à la Guinée depuis la nuit des temps. Pour conférer un éclat particulier à cette fête anniversaire, l’Ambassadeur Mifougou Youssouf Diarrassouba a convié ses compatriotes ainsi que ses amis Guinéens à venir souffler ensemble dans la communion les 57 bougies de son pays, a-t-on constaté au siège de l’Ambassade de la Côte d’Ivoire en Guinée, sise à Kaloum.

En présence de plusieurs personnalités politiques et culturelles du pays, la célébration de la fête de l’indépendance ivoirienne a débuté par des prestations artistiques. Ensuite ce fut l’exécution de  l’hymne national, ‘’l’Abidjanaise’’ qui a été entonné en chœur par les participants.  Puis, le discours de l’Ambassadeur Diarrassouba. 

Pour le diplomate Diarrassouba, cette rencontre est une occasion pour rappeler les faits marquants qui ont animé la vie de la nation ivoirienne. « Il faut le dire sans ambages comme tous les pays du monde, la Côte d’Ivoire n’est pas un fleuve tranquille où tout se passerait toujours bien, dans le meilleur des mondes possibles. L’année 2017 a commencé avec des remous sociaux qui ont quelque peu entamé la quiétude des ivoiriens et l’ascension du pays vers le développement. L’on peut citer : les mutineries, la fermeture des structures agro-business par l’Etat afin de les assainir, la grève des fonctionnaires relative à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, la baisse drastique du prix du cacao, principal produit d’exportation de la Côte d’Ivoire… », a-t-il égrené.

Par ailleurs, il est également revenu sur des avancées enregistrées tant sur le plan socio-économique que politique. Il s’agit, entre autres, de la poursuite de la réhabilitation et la construction des infrastructures modernes, la mise en service du barrage de Soubré  qui a une capacité de 275 mégawatts, le taux de croissance avoisinant 9 pour cent par an en moyenne durant ces cinq dernières années et sans oublier la politique de paix et de développement qui a valu à la Côte d’Ivoire son élection comme membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2018-2019, devenant ainsi le porte-voix de toute l’Afrique.

Soulignant que son pays entretient de bonnes relations avec les pays du monde, il a remercié particulièrement la Guinée pour son hospitalité vis-à-vis des nombreux Ivoiriens avec qui, dit-il, ils partagent la même histoire, les mêmes peuples et la même langue. Il n’a non plus pas manqué de saluer la désignation du chef de l’Etat guinéen, Pr Alpha Condé à la tête de l’Union Africaine ainsi que celle de Conakry, capitale mondiale du livre en 2017. Pour cela, il a demandé à l’assistance de faire un ban pour le Commissaire général Sansy Kaba Diakité pour tous les efforts fournis auprès des autorités guinéennes pour arracher ce titre.

Également nombreux à ces festivités, les Ivoiriens ont salué ces moments de joie partagés entre frères. A noter que cette célébration fait suite à l’organisation d’un match de football tenu samedi dernier à la Bluezone de Kaloum par la communauté ivoirienne de Guinée.