Conakry – Elections communales : « Le défi sera relevé », promettent les responsables de l’UFR de Sidya Touré

13 août 2017 11:11:44
0

En attendant de connaître la date des prochaines élections communales, les responsables des coordinations de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de Conakry promettent de rafler le plus grand nombre de voix lors des prochaines élections. Cette annonce a été faite samedi 12 août à l’occasion de l’assemblée générale du parti présidée par les députés Ibrahima Bangoura, Aissata Daffé, entourés de l’ancienne ministre Koumba Diakité, Béatrice Duponty et autres.

La rencontre a commencé par la présentation de plus d’une dizaine d’adhérents au parti parmi lesquels Baba Soumaoro, ancien secrétaire général du RDD. Le processus électoral était le principal point à l’ordre du jour. A cet effet, Ibrahima Bangoura a invité les responsables des coordinations à mobiliser leurs troupes dans les quartiers. « Nous allons à des élections de proximité. Il s’agira pour les voisins de choisir l’un des leurs dont ils connaissent la moralité. C’est le parti gagnant qui désignera le maire. Si nous ne voulons pas avoir un inconnu à la tête de nos quartiers, levons nous pour voter massivement afin de choisir nos chefs de quartier », a lancé le député.

« Quand nous avons voté contre l’adoption de l’accord du 12 octobre 2016, les gens ont pensé que nous étions contre les deux partis qui ont accordé un vote favorable. Ce qui n’était pas le cas. Nous avons plutôt voulu le respect des règles démocratiques à la base », a précisé Ibrahima Bangoura.

Pour le vice-président de l’UFR, si les responsables du parti travaillent bien, il n’y a pas de raison que ledit parti ne gagne pas dans les communes de Conakry. Il a, à cet effet, invité les responsables des coordinations des communes de Conakry à venir s’engager publiquement pour la victoire de l’UFR aux prochaines élections communales.

Sans attendre un instant, ces responsables se sont succédé pour s’engager à relever le défi. « Kaloum c’est le Washington de la Guinée. Nous ne parlons pas beaucoup, mais nous sommes une force tranquille à l’image de notre président. Notre seule inquiétude, c’est le vol. Mais on se verra pendant les élections. Matoto, c’est la force dans la sagesse. Matoto appartient à l’UFR, nous l’avons déjà prouvé et nous continuons à prouver. Ratoma est en train de faire un travail de fourmis, nous n’allons pas faire de commentaire. Ratoma est une commune à part, mais nous faisons notre travail et nous présenterons nos résultats à tous », tels sont les propos des responsables des cinq coordinations de Conakry qui croient fermement à la victoire de l’UFR aux prochaines élections communales.

« Ce sont les chefs de quartiers qui élisent les chefs en Guinée parce que ce sont eux qui détiennent les bulletins de vote. Donc mobilisons-nous pour les élections communales à venir, si nous ne voulons pas de surprise désagréable », a répondu Ibrahima Bangoura.

Les élections communales et communautaires, annoncées plusieurs fois ont été reportées à mainte reprises. Récemment, suite à la pression de l’opposition qui exige l’application des accords de 2016, le président Alpha Condé a instruit la commission électorale nationale indépendante (CENI) de proposer un chronogramme pour la tenue de ces élection qui ont tant perduré.