Conakry : Alpha Condé lance les travaux du 8ème congrès international des femmes

27 novembre 2017 19:19:37
0
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le chef de l’Etat Alpha Condé, en compagnie de son épouse, Hadja Djénè Kaba, a présidé l’ouverture des travaux du 8ème congrès International de la Femme Africaine et de la diaspora lundi 27 novembre à Conakry, a-t-on constaté sur place. Le thème portait sur «Développement durable-innovation-coopération Sud-Sud».

Prenant la parole, Mme Bangoura Maïmouna Yombouno, coordinatrice nationale d’Africa Femmes performantes Guinée, a rappelé que « ce présent congrès est un forum de toutes les opportunités qui visent à promouvoir et à développer l’entreprenariat et le leadership des femmes d’Afrique et de la diaspora ».

« Il s’agit encore de valoriser la recherche du partenariat auprès des institutions nationales et internationales tout en créant le maximum de rencontres, de rendez-vous d’affaires et d’échanges entre les femmes et les partenaires au développement», a-t-elle fait savoir.

Dans son allocution, Mariam Sylla, ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, a souligné que « ce congrès offre une opportunité pour mettre la lumière sur la contribution nationale et aux engagements de l’Union africaine en faveur des femmes africaines. Selon elle, en plus des séances de formations, de l’exposition des produits issus des différentes filières de ses concitoyens et concitoyennes, le démarrage d’un projet pilote au cours de ce présent congrès, fera de notre pays, le laboratoire pour l’exportation des produits….»

Pour sa part, Mme Patricia Esther Séké, présidente fondatrice de « Africa Femmes Performantes », a précisé que « l’objectif majeur de ce 8ème congrès des femmes est l’exploitation optimale des opportunités offertes par l’AGOA (African Growth Opportunities) ». « Ce congrès de 2017 à servi de déclencheur pour un épanouissement authentique de la femme africaine. Nous sommes prêtes à assumer nos responsabilités afin de laisser un avenir meilleur à nos enfants », a-t-elle déclaré.

Dans son discours d’ouverture, le président de la République, Alpha Condé a affirmé toute sa volonté d’accompagner les femmes guinéennes pour la création de leur banque. Il les a encore promis qu’il fera en sorte que le savoir-faire des femmes africaines puissent trouver leur récompense dans l’AGOA. « Vous pouvez compter sur moi car, j’ai dédié mon mandat aux femmes et aux jeunes », a-t-il promis. ,

Il faut par ailleurs rappeler que ce huitième congrès qui se tient pour la première fois à Conakry, a réuni plus de 150 participantes venues de différents horizons du monde. Durant cinq jours de travaux, elles vont se pencher sur tous les sujets relatifs à l’épanouissement de la femme et au développement du commerce.