Circulation routière : La route de Télico, l’axe le plus dangereux à Mamou

24 juillet 2017 8:08:15
0

Distante seulement de quatre kilomètres, ces dernières années, la route qui mène au quartier Télico est devenue la plus meurtrière des rues de Mamou. Les conducteurs des taxis motos étant les principaux auteurs de ces différents accidents.

Après seulement trois années de bitumage, cette route qui traverse les quartiers de Kimbély, Abattoirs 1 et 2 puis qui mène à l’Institut Supérieur de Technologie de Télico, a fait plusieurs victimes.

Elhadj Siriman Kourouma, le chef de quartier de Abattoir 2 dresse le bilan.« Nous avons eu plus de 54 cas d’accidents dont 7 mortels. Plus de quinze personnes ont été victimes de fracture ; parmi elles, des élèves et des vielles personnes », explique t-il.

Le chef de quartier a confié avoir adressé plusieurs correspondances au préfet sollicitant l’installation des ralentisseurs. Mais ces courriers sont restés sans réponse. Sur l’installation des ralentisseurs, le préfet Mory Diallo, précise : « L’installation des ralentisseurs obéit à un préalable. Il faudrait l’avale du ministère des travaux publics pour mettre des dos d’âne sur la route. Pour ce qui est de la rue d’Abattoir, je vais me déplacer spécialement à Conakry pour rencontrer la ministre des Travaux publics », affirme-t-il.

Plusieurs élèves des établissements scolaires de ce quartier empruntent cette route. A un moment donné, l’ampleur des accidents avait irrité la colère des populations qui ont menacé de lyncher tout auteur d’accident dans leur quartier Abattoir.