mercredi, 29 mars 2017, 01:27 GMT

Lundi 9 janvier, le président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, Amadou Damaro Camara, a déclaré à la presse que parmi les décisions de l’accord politique se trouvait l’installation du chef de file de l’opposition. Cette installation, selon lui, a été faite et que le concerné a bénéficié les avantages liés à cette fonction.

 

Vingt-quatre heures après cette déclaration, Cellou Dalein Diallo a démenti avoir reçu de l’argent pour l’installation du chef de file de l’opposition : « J’ai vu dans la presse que parmi les décisions de l’accord politique qui ont été appliquées, il y avait celle relative à la mise en place du Chef de file de l’opposition. Je rappelle que ce n’est pas une décision qui figure dans l’accord. On n’a pas parlé de cela. Et lorsque j’ai rencontré monsieur le président de la République, je lui ai dit que je n’étais pas venu pour cela. Lorsqu’on est sorti, il a dit qu’il en a parlé et que ce n’est pas à ma demande. Je sais et je puis dire que je n’ai reçu aucun kopeck à ce titre. J’ai vu aussi dans la presse qu’à un moment donné, un véhicule, des motos… Je n’ai reçu un franc guinéen et pas un sou, pas une moto, pas un vélo, pas un véhicule à ce niveau. Il faut que les gens soient informés. » Voir vidéo:https://www.youtube.com/watch?v=LtXmc8A_1rg

 

Alhassane Bah