dimanche, 26 mars 2017, 17:04 GMT

Dans une décision rendue ce jeudi, le président du principal parti d’opposition, Cellou Dalein Diallo, semble avoir définitivement tourné la page de l’ancien exilé, Bah Oury, qui clame sur tous les toits, qu’il est le « premier vice-président qui remplace le président ».

 

Le poste jusque-là vacant depuis l’exclusion de Bah Oury en février 2016, le leader de l’UFDG a choisi l’ancien gouverneur de la banque centrale (BCRG), Ibrahima Chérif Bah. Désormais, celui-ci est le nouveau vice-président chargé des relations extérieures et de la communication. 

 

Un choix jugé stratégique, selon des proches de l’UFDG, pour la simple raison que Chérif Bah est natif de Pita comme Bah Oury. Autres détails. Les deux sont banquiers. Un changement poste pour poste, pourrait-on dire en football. 

 

Cette décision intervient, alors que la justice a annoncé l'annulation de l'exclusion de Bah Oury des rangs de l'UFDG mais sans dire la voie à suivre.

 

Pour réussir sa tentative d’implosion du parti qu’il a fondé, Bah Oury est accusé de jouer la carte de la division en se basant sur les rivalités Pita- Labé. Mais en fin tacticien, Cellou Dalein Diallo avait pris les devants. Puisque, au niveau des députés, Pita, moins peuplée, se taille la part du lion avec huit députés contre deux pour Labé, plus peuplée.

Abdoulaye Bah

Conakry, Guinée 224-622-14-15-09

Abdoulaye Bah