Championnat de basket: faute de moyens, les équipes de Mamou signent forfait

12 juillet 2017 20:20:26
1

Suite à leur dernière performance au tournoi scolaire de Basketball à Conakry, les équipes de Mamou ont été retenues pour disputer les championnats nationaux en séries garçon et fille.

L’équipe féminine de Mamou championne de Guinée au tournoi scolaire, était appelée à jouer le championnat national de première division. Quant à l’équipe masculine, finaliste au tournoi scolaire, elle devait jouer le championnat national deuxième division.

Selon certaines informations, la fédération nationale guinéenne de Basketball a demandé le paiement de deux millions huit cents soixante mille francs guinéens, un montant qui constituerait les frais de participation des deux équipes.

Les responsables de la ligue et du district du basketball de Mamou doivent trouver ce montant mais aussi trouver les frais de transport et de séjour des équipes lorsqu’elles sont en déplacement.

« Pour mobiliser les fonds, des lettres de soutient avaient été adressées à certaines personnalités. Mais, les réponses favorables ont été très faibles. Seule la mairie de la commune urbaine a donné un million de francs guinéens », explique Thierno Bah, président du district de basketball de Mamou.

A 72h de la rentrée en lice de l’équipe féminine de Basketball, les responsables en charge de cette discipline à Mamou, au cours d’une réunion tenue ce mercredi 12 juillet, ont décidé de retirer les équipes des championnats nationaux de cette année. La raison invoquée est le manque de moyens financiers.

Qu’a-t-on fait des 120 millions offerts par le Chef de l’Etat et Elhadj Kégnèko aux deux équipes lors de leur réception au palais Sekoutoureya suite à leurs performances au tournoi scolaire ?

Selon un des responsables du basket à Mamou qui a requis l’anonymat, ils n’ont rein eu du partage des 120 millions. C’est pourquoi, soutient notre interlocuteur, ces responsables ne sont motivés à démarcher pour mobiliser les moyens qu’il faut aux équipes. Car, arguent-ils, ces 120 millions ont été obtenus dans le cadre scolaire.

Voila après plus de quarante ans de période sombre, pendant que Mamou renoue avec la gloire des temps anciens, le Basketball replonge à nouveau dans cette triste réalité par la faute de certains concussionnaires qui ne sont animés que par leurs intérêts égoïstes.

 

  • Daouda NDiaye

    Cette triste nouvelle nous fait revolter contre la corruption dans tous les domaines de notre pays. Voila que ce mauvais comportement prive les jeunes filles et garçons de Mamou de participer aux activités sportives de dimension nationale.

    Pardon, ayez pitié de nos jeunes qui sont l’espoir d’un demain non lointain. Comment voulez vous que le sport en général progresse dans notre pays.