C’est parti la Semaine de la Citoyenneté 2017 à Kindia

01 novembre 2017 18:18:04
0

C’est le gouverneur de la région de Kindia qui a lancé le coup d’envoi de cette deuxième  édition de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SANACIP) dans la salle de délibération de la mairie de Kindia, en présence des cadres administratifs et des leaders religieux.

Parler de la citoyenneté, c’est d’abord la problématique des droits, des libertés et des devoirs des citoyens. Cet évènement appelé semaine nationale de la citoyenneté et de la paix  qui en est à sa deuxième édition, vise à consolider la démocratie et l’état de droit, à promouvoir la culture de la paix, du civisme et de la tolérance, mais aussi à inculquer le savoir- vivre chez les citoyens.

Dans son allocution, Hadja Sarangbè Camara, gouverneur de la région, invite la participation effective des femmes : «  Nous voulons que les femmes s’impliquent dans ce processus de citoyenneté. Les femmes en tant qu’éducatrices et conseillères de nos maris s’il y a des problèmes nous avons notre part de responsabilité parce qu’on n’aura pas joué notre rôle d’éducatrice »  exprime-t-elle.

Le citoyen dans la construction de la nation est le thème choisi de cette année par le gouvernement guinéen à travers le ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté.

Pour sa part, le préfet de Kindia indique que ce thème est révélateur qui colle à la situation actuelle de notre pays.

« Il faut le dire clairement que l’incivisme est devenu aujourd’hui notre seul moyen d’expression de nos divergences et de nos frustrations donc c’est une occasion de nous corriger » explique N’fa Ansoumane Touré.

Pour cette deuxième édition, le coordinateur régional de Kindia de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix retrace quelques-unes des activités à réaliser au cours de cette semaine :

« Il aura un panel sur le thème central de la Senacip, nous organiserons des conférences publiques et des séances de sensibilisations et causeries éducatives dans les écoles et quartiers » affirme Abdoulaye M’mah Sylla.

Dans le cadre de la réussite effective de cette semaine, les acteurs à tous les niveaux de la préfecture se disent déterminé à accompagner le gouvernement guinéen à travers son département en charge de l’Unité Nationale et la citoyenneté. Cette deuxième édition de la senacip qui durera 7 jours a pour slogan’’un peuple, une volonté, une nation’’.