Cellou Dalein Diallo en offensive à Yomou, un gros village en plein 21e siècle

0

En tournée dans la région forestière, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, s’est rendu, mardi, à Yomou, gros village appelé préfecture situé à la frontière libérienne et à 75 Km de N’zérékoré, puis à Diecké, la cité de l’hévéa.

Dans son discours, le fédéral de l’UFDG de Yomou, Vamougan Sagno, a rappelé que la fédération de l’UFDG de Yomou compte six sous-sections reparties en 64 comités de base. Dans la foulée, il dira aussi que certains cadres du parti étaient récemment en prison tout simplement parce qu’ils ont réclamé les matériels de l’UFDG à l’ancien fédéral démissionnaire, Diolamou Balo. Ils ont déboursé 2,5 millions pour payer leur liberté.

Présent à Yomou, Alhousseiny Makanéra a rappelé les multiples promesses non-respectées du président Condé. Plus loin, il rappellera, par exemple, le retour annoncé de Dadis Camara, qui n’a pas été fait ou le limogeage de l’ex ministre, le colonel Remy Lamah, qui, pourtant, selon lui, a fait un bon travail dans la lutte anti- Ebola.

« Si Alpha accepte, nous pourrons installer Elhadj Cellou Dalein en 2020 ; s’il essaye de modifier la constitution, nous écourterons son mandat et on installera directement Elhadj Cellou Dalein Diallo », a-t-il martelé, tout en maniant aisément des versets de la Bible.

Debout sous un petit hangar, le leader de l’UFDG a pris la parole pour dénoncer le pouvoir Condé. Il a surtout insisté sur un éventuel troisième mandat. « Aussi longtemps qu’il sera au pouvoir, le problème d’Alpha Condé n’est pas le développement de la Guinée, mais comment enrichir son petit clan. Aujourd’hui, ils sont riches, extrêmement riches : ils ont détourné des milliards dollars », a-t-il encore accusé.

Pourtant, dénonce-t-il, Yomou est dans une situation de délabrement avancé. Les routes sont dans un état critique. Les paysans ne bénéficient pas des appuis concrets. Il n’y a aucune assistance faite aux jeunes chômeurs. Pour toutes ces raisons, le leader de l’UFDG promet un changement radical dès son accession au pouvoir.

Après son meeting, la délégation de l’UFDG a été reçue successivement par le préfet, Moustapha Foromo Condé, ensuite par le Soti-Kemo de Yomou et enfin par le président de la délégation spéciale, Matthieu Kpoghomou.

De Yomou, le leader de l’UFDG s’est rendu à Diecké, la cité de l’hévéa. Là aussi, il a eu droit à un accueil grandiose.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici