Cellou Dalein: «Alpha Condé n’a plus aucune légitimité de nous gouverner »

04 octobre 2017 20:20:09
0

Cette fois-ci encore la marche de l’opposition a connu une forte mobilisation. Du rond point de la Tannerie  à Bambeto, une foule compacte a suivi le cortège des opposants. Des discours hostiles au pouvoir ont été prononcés à Bambéto. A tour de rôle, les leaders ont d’abord salué la forte mobilisation avant de  fustiger l’impunité, la mal gouvernance du régime Alpha Condé. Par ailleurs, ces opposants n’excluent pas de demander le départ du président de la République. Très remonté contre le meurtre répété d’opposants voici ce que Cellou Dalein Diallo a déclaré ce mercredi devant ses militants:

« Mes chers compatriotes ici présents, je voudrais vous féliciter très sincèrement aux noms de mes collègues pour cette participation massive à la marche que l’opposition républicaine a décidée d’organiser pour marquer sa solidarité avec les familles qui ont perdu leurs enfants lors de nos manifestations et en dehors de nos manifestations. Nous avons aussi organisé cette manifestation pour exprimer  notre indignation face à l’indifférence de ceux-là qui sont chargés d’assurer la sécurité et de garantir la justice aux citoyens de notre pays. C’est une situation qu’on ne peut pas comprendre qu’un gouvernement qui se dit gouvernement de la République qui reste indifférent à l’assassinat de plusieurs citoyens de manière répétitive dans des circonstances identifiées.

Souvenez-vous qu’on a enterré ici à Bambéto une fois une douzaine de jeunes âgés de 13 à 25 ans, ils auraient dû être avec nous aujourd’hui. Ils sont sortis de chez eux enthousiastes avec l’idée de participer à une manifestation et donc exercer un droit constitutionnel, ils ne sont pas rentrés vivants. Ils sont pour la plupart à quelques mètres de nous alors qu’ils étaient à la fleur de l’âge. Nous ne pouvons plus accepter que nos frères et sœurs périssent sous les balles des forces de défense et de sécurité, ceux-là même qui sont recrutés, formés, habillés, payés pour assurer la sécurité des citoyens.

Il y a parfois des bavures dans tous les pays, mais lorsque, à chaque manifestation, vous perdez 2, 3 jusqu’à 12 personnes et que le gouvernement reste indifférent,  il ne mérite pas de diriger le pays. C’est pourquoi je dis que monsieur Alpha Condé n’a aucune légitimité de nous diriger. S’il est incapable d’être le président de tous les Guinéens et de faire l’effort de conduire des enquêtes pour que ceux qui ont été tués en plein exercice de leurs droits. Il n’a plus alors aucune légitimité de nous gouverner. Il faut qu’on continue cette lutte contre l’impunité.»

Propos recueillis par Dalanda Bah