lundi, 20 février 2017, 15:58 GMT

CAN 2017 : Le Gabon, pays organisateur quitte prématurément la compétition

lun, 23 Jan 2017, 01:22

     

     

Le Gabon, pays organisateur de la CAN 2017, n’a pas pu se qualifier pour les 1/4 de finales. Opposé aux Lions Indomptables du Cameroun lors de la troisième journée dans le Groupe A, les Panthères se sont battues sans pour autant obtenir le résultat qui aurait pu leur permettre de continuer l’aventure dans cette 31eme édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football. Au Stade de l’Amitié de Libreville, les deux équipes se sont quittées  sur un score nul et vierge, un résultat qui ne fait pas l’affaire des coéquipiers de Pierre Emerick Aubameyang, éliminés de la compétition après trois matches nuls devant son public. 



Si le Gabon est éliminé dès le premier tour, l’attaquant du Borussia Dortmund croit connaitre les raisons fondamentales de cet échec. « Je pense que les deux derniers matches, on n'a pas été mal, chaque joueur a tout donné. Mais les conditions n’étaient pas réunies pour qu’on puisse faire un grand tournoi. On a changé de staff à un mois de la compétition, ce n’est pas facile pour ceux qui arrivent. Ils ne connaissent pas forcement l’équipe. Après, on a commencé la préparation tard. Mais bon, il ne faut pas prendre ça comme excuse. Je pense que ça s’est joué aussi contre la Guinée Bissau lors du premier match. On prend un but à la dernière minute qu’on ne devait pas prendre », explique-t-il en zone mixte devant les journalistes. 



Pourtant, en tout début de match, poussée par un public surchauffé et massivement mobilisé, l’équipe gabonaise a eu plusieurs occasions pour ouvrir le score et se donner une chance de qualification pour le prochain tour. Cependant, la maladresse de ses attaquants et les exploits du gardien camerounais, impérial sur sa ligne, ont anéanti tous les espoirs des Gabonais. « On devait marquer en première mi-temps, ça n’a pas marché. C'est qu’on est en manque de réussite. Un manque de chance aussi. Un manque de réussite sur ma première action que je rate. Le poteau et l’arrêt du gardien, je ne sais pas comment il a pu la sortir mais bon ça fait partie du football. Il y a des jours où ça ne passe pas », analyse le capitaine des Panthères Pierre Aubameyang, déçu à cause du faible rendement dans cette CAN 2017. 



« Je savais qu’il y avait beaucoup d’attente. Après je ne suis pas totalement satisfait parce que dans mes prestations, je pense que j’aurais pu apporter plus. Ok, j’ai marqué, ça c’est une chose mais je pense que je n’étais pas à 100% », admet-il. 



À l’image de son capitaine, le joueur de Sunderland, Didier Ibrahim Ndong qui a réalisé une CAN correcte, souligne qu’en plus de la mauvaise préparation, l’échec des Pathères du Gabon est aussi inhérent à la situation politique de son pays. « On est éliminé, c’est une déception pour tout le peuple. L’aventure s’arrête là aujourd’hui mais on ne va pas baisser la tête. On va repartir dans nos clubs pour travailler. On a eu des occasions mais à chaque fois, c’est le gardien qui enlève. Ça veut dire que les dieux du football n’étaient pas avec nous dans cette compétition. Les équipes qui sont passées ont bien mérité leur qualification. Aussi, vous devez savoir qu’on est dans un pays sous haute tension. On a commencé cette compétition avec beaucoup de tensions politiques. Et le football, ça paye cash quand la compétition n’est pas bien préparée », explique-t-il. 



Pour le Cameroun, c’est le soulagement et la satisfaction. Confronté à plusieurs défections de ses joueurs cadres à la veille du début de la CAN, le sélectionneur national camerounais, Hugo Broos a du faire avec les moyens de bord en faisant confiance aux jeunes joueurs. « On a eu des joueurs qui pour x raison, n’ont pas répondu à l’appel de l’entraineur. Le coach, il avait été clair. Il avait dit qu’il comptait sur les 23 que nous sommes tout au long de cette phase de poule. Avec les 23, on va former une équipe qui va essayer de déplacer des montagnes. Ça été difficile, il faut le reconnaître. Malgré qu’on soit une bonne équipe, on a montré qu’on a de la valeur. Aujourd’hui, on est très content, très heureux et satisfait parce qu’on a atteint notre premier objectif », nous confie les capitaine des Lions Indomptables, Benjamin Moukandjo. 



Dans ce groupe A, les Étalons du Burkina Faso et le Cameroun terminent à la tête du groupe avec 5 points chacun avec un goal différentiel à l’avantage du Burkina. Le Gabon est 3eme avec 3 points et la Guinée Bissau est 4eme et dernier avec 1 point. 



Tanou Diallo, envoyé spécial de Guineenews© à Libreville, Gabon




 

Lire plus

Ligue 1 de football : Féllo Star et ASK se neutralisent à Labé (0–0)

dim, 22 Jan 2017, 22:01
 

Le championnat national de football professionnel (ligue 1) se poursuit en république de Guinée. La sixième journée de la compétition se jouait ce dimanche 22 janvier 2017. À l'occasion, le Féllo Star de Labé a reçu à domicile l’association sportive de Kaloum (ASK) au stade régional El hadj Saifounlaye Diallo. Score final zéro but partout.         

Lire plus

Antonio Souaré signe son entrée à la FIFA

jeu, 19 Jan 2017, 14:11

Le président de la Ligue guinéenne professionnelle de football (LGFP), Antonio Souaré, et président du Horoya AC depuis 2011, fait son entrée au sein de la FIFA, quelques années après sa promotion au sein de la commission marketing de la CAF.

 

Lire plus

Coupe du monde militaire : la Guinée tient la France en échec et se donne une chance pour les quarts de finale

jeu, 19 Jan 2017, 02:49

 

Sévèrement battu lors du match d'ouverture par le pays hôte (5-0), l'équipe nationale militaire qui représente la Guinée à la Coupe du monde militaire qui a lieu à Oman, a réussi à faire jeu égal ce mercredi avec la France, rapporté la presse internationale. L'Association des Forces Armées de Guinée (ASFAG) — le club de la ligue 1 — et l'Armée française  se sont quittées sur le score de deux buts partout (2-2).

Lire plus