dimanche, 26 mars 2017, 05:17 GMT

Damantang au syndicat : « La Guinée a besoin de tout aujourd’hui sauf des remous syndicalistes »

ven, 2 Mai 2014, 09:11
 
Alors qu'il cherche à convaincre  le mouvement syndical afin de renoncer à son projet de grève générale illimitée, le ministre du Travail et de la Formation professionnelle Albert Damantang Camara a eu, jeudi, l'occasion de parler à un groupe de syndicalistes – du Syndicat national indépendant des travailleurs du transport et de la mécanique générale.

Lire plus

Pita : forte mobilisation pour assister les victimes de l’incendie mystérieux de Tangah

ven, 2 Mai 2014, 09:03

Une forte délégation composée des officiels, des ressortissants et des bonnes volontés est attendue vendredi et samedi à Tanga, un gros district enclavé de Maci dans la préfecture de Pita, pour apporter des dons aux victimes de l'incendie mystérieux survenu dans cette zone du Foutah.

Si l'arrivée du ministre-conseiller Elhadj Bah Ousmane, ex ministre d'Etat des travaux publics reste incertaine, une forte délégation des officiels est déjà arrivée ou est en route pour Maci.

Ce sont entre autres Elhadj Salim Bah, quatrième vice-président de l'Assemblée nationale, Elhadj Falilou Bah, secrétaire général du ministère des guinéens de l'étranger, Amadou Oury Lemmy, gouverneur de Mamou, Sadjouma Cissé, préfet de Pïta. En revanche, le ministre de l’élevage, Thierno Ousmane Diallo n'est pas arrivé mais il est attendu incessamment à Tangah.

Selon l'agenda initié par les organisateurs, la cérémonie de remise des dons se fera en deux jours, d'abord les populations de Tanga ce vendredi, qui ont perdu plus de 200 cases incendiées de façon miraculeuse et le samedi, ce sera une visite dans une dizaine de villages environnants.

Selon Mamadou Adama Barry, présent à Tanga au moment de l'incendie, les populations locales ont tout perdu. "A 23 heures la veille, tout le monde a vu des boules de feu descendre du ciel. Le lendemain, le feu s'est déclaré partout, il fallait voir les citoyens assister à cette scène. Personne n'osait intervenir pour sauver leurs biens. Les femmes pleuraient à chaude larmes, c'était triste et pitoyable. Ils ont tout perdu, ils reprennent tout à zéro".
Prochainement un grand reportage sur l'incendie mystérieux survenu à Tangah

Abdoulaye Bah, envoyé spécial de Guinéenews à Pita

Lire plus

La rencontre entre le gouvernement et le syndicat capote : le préavis de grève déposé

mar, 29 Avr 2014, 19:38

La rencontre entre le gouvernement guinéen et les leaders syndicaux a capoté ce mardi à la Bourse du Travail de Conakry. Et pour cause ? Le préavis de grève est enfin déposé à qui de droit. Par conséquent, si rien n'est fait avant le 13 Mai, une grève générale illimitée sera déclenchée sur l'ensemble du territoire national, a-t-on appris dans les milieux du Syndicat guinéen. 

Lire plus

Fête du Travail : les syndicalistes menacent de déclencher une grève générale le 13 mai prochain.

mar, 29 Avr 2014, 09:07

Les forces syndicales guinéennes n'ont pas la tête à la fête le 1er Mai prochain. Touchés par les victimes de la fièvre hémorragique et excédés par la situation de Fria et de la Sotelgui, les syndicalistes guinéens ont décidé de prier cette année au lieu de fêter. Et si par malheur, leurs griefs sont ignorés, ils projettent une grève à partir du 13 Mai, a-t-on appris mardi à Conakry.



A la veille des festivités du 1er mai, le Mouvement Syndical Guinéen a fait savoir dans une déclaration qu'au lieu de fêter cette année comme il en a l'habitude, il entend organiser les 1er et 4 Mai des prières dans les églises, des sacrifices et des lectures du Saint Coran dans les mosquées.



Ceci pour rendre hommage aux syndicalistes tombés sur le champ de l'honneur et les agents de santé victimes de la fièvre hémorragique virale. Au moins dix victimes chez le corps médical.

Parallèlement aux prières, les forces syndicales entendent aussi déposer un avis de grève auprès des autorités compétentes en vue de déclencher une éventuelle grève générale le 13 Mai. c'est si toutefois leurs révendications n'ont pas été prises en compte par les décideurs politiques.



Au nombre des griefs figurent en bonne place l’arrêt de l’usine d'alumine de Friguia, la situation des travailleurs de la Sotelgui et la tentative d’assassinat du secrétaire général des transporteurs.

Lire plus

Fête de l’indépendance à Mamou : l’essentiel des actions en perspectives pour Dalaba.

lun, 28 Avr 2014, 15:34

Après Boké en 2012, N’zérékoré en 2013, cette année, c’est la région foutanienne qui a l’honneur d’abriter l’an 56 de l’accession de notre pays à l’indépendance ; et la ville carrefour (Mamou) a été choisie par le chef de l’État comme lieu de commémoration de cette fête tournante depuis pratiquement 3 ans. A presque 5 mois de l’événement, même si les travaux préparatoires n'ont pas été lancés, les projets et actions sont d’ores et déjà connus.

Lire plus