jeudi, 23 mars 2017, 06:17 GMT

Tougué : le budget communal 2017 s’élève à plus de 510 millions de FG

mar, 21 Mar 2017, 21:12

La salle de réunion de la mairie a servi de cadre à la tenue de la première session  2017 du conseil communal de la délégation spéciale de la commune urbaine de Tougué. Cette session a mobilisé, entre autres, les conseillers communaux, les présidents de conseil de quartiers et de district, des organisations de la société civile, des chefs de services communaux et des services déconcentrées.

 

Lire plus

Culture: les diatribes enflammées de Azaya sur l’état de la musique guinéenne

mar, 21 Mar 2017, 20:53

“Le retard de la musique guinéenne dépend de nous tous, tout le monde est responsable”

 

Au cours d’un point de presse qu’il a organisé ce lundi 21 mars en prélude à la sortie prochaine de son double album “Ma difangni yah”, Azaya a remué le couteau dans la plaie de la musique guinéenne. Selon l’artiste, auteur de “gnènèssouma”, les principaux fautifs du retard de cette identité sonore sont avant tout le public, les médias, les artistes et le manque de sponsoring.

 

Connu pour sa tendresse vocale, cette fois Mohamed Azaya n’est pas allé avec le dos de la cuillère en en accusant tout le monde d’être à l’origine du grand retard accusé par la musique guinéenne aujourd’hui.

 

Dans sa ligne de mire, le public guinéen qu’il a désigné comme étant le premier responsable de cette situation.  “Le public guinéen n’a pas encore choisi son style de musique et comment voulez-vous que des artistes choisissent? Nous ne chantons pas pour nous-mêmes, nous faisons de la musique pour vous public, alors choisissez un rythme dans le répertoire musical guinéen et imposez-le aux artistes guinéens. En Guinée, on aime applaudir les artistes et les diffamés après”, dénoncé Azaya tout estomaqué par l’apathie dans laquelle la musique guinéenne est plongée.

 

Poursuivant, l’auteur de “yélégbéli” s’en est pris aux journalistes :”si vous parcourez les médias, il y a beaucoup plus de nouvelles sur les artistes étrangers que sur les artistes guinéens. Si Rihanna sort un single aujourd’hui, tous les médias en parlent mais si c’est Azaya qui sort un single, il n’y a que deux ou trois qui en parlent. Les autres, il faut que je les appelle. Vous ne connaissez même pas l’histoire de l’un des meilleurs artistes de votre pays mais beaucoup d’entre vous connaissent la biographie de Beyoncé ou de Jay-z. La charité bien ordonnée commence par soi-même, dit-on. Si on se respecte, les autres vont nous respecter”, a-t-il indiqué.

 

“Au niveau des télévisions et radios privées, c’est 98% de musiques étrangères et 2% de musique guinéenne. Comment est-ce que la musique peut évoluer”, renchérira-t-il.

 

Même les mécènes n’ont pas été épargnés par le messi de la musique guinéenne. “Les mécènes investissent des centaines de millions dans le concert des artistes étrangers et tous les sponsors se mobilisent tandis que lorsqu’Azaya organise sa dédicace, il n’y a même pas un sponsor qui vient au secours. Dans les autres pays, on investit des millions pour accompagner les artistes”, a-t-il fait remarquer.

 

“C’est le guinéen qui va sur youtube pour insulter ou pour ternir l’image d’un artiste guinéen. Allez-y sur le site d’un artiste malien et tu le traites de zéro, ce  sont des maliens qui te répondront et non l’artiste que tu as attaqué”, a affirmé Azaya.

 

Azaya a aussi déploré le complexe du guinéen face à l’usage des dialectes du pays dans les chansons : ‘’cela fait mal aux Guinéens qu’on chante dans nos langues, qu’on s’exprime en Manika, Soussou,  Tôma ou en Poular. Mais comment voulez-vous qu’on chante dans une langue qu’on ne comprend pas? On est complexé. Les artistes veulent chanter en français ou en anglais pour répondre au goût des fans et vous dites encore qu’ils utilisent un mauvais français ou que son anglais est tordu. Vous voulez qu’on chante dans quelle langue? Vous n’aimez pas les langues du pays, nous nous efforçons à chanter dans les langues étrangères et vous n’appréciez pas. On ne peut pas évoluer”.

 

Pour finir, Azaya a touché à la gestion de carrière des artistes en fustigeant l’attitude des producteurs guinéens : “la promo d’un album, c’est avant, pendant et après sa sortie sur le marché. Mais en Guinée, on a tendance à produire un seul album et à l’abandonner sans mesurer l’impact sur la carrière de l’artiste”.

 

Pour bon nombre d’observateurs, Azaya a touché le nœud gordien de la musique guinéenne sans oublier la démission de l’Etat dans la promotion de l’art et de la culture.

Lire plus

TPI Labé: ouverture des assises avec huit dossiers criminels

mar, 21 Mar 2017, 19:43

C’est effectif, le procès concernant huit dossiers criminels a démarré ce lundi 20 mars au tribunal de première instance (TPI) de Labé, a constaté sur place la rédaction locale de votre quotidien électronique Guinéenews. Ceci a été possible grâce au changement de statut intervenu au niveau des tribunaux de première instance en République de Guinée. Une reforme qui autorise désormais les TPI à traiter des affaires criminelles.

 

Lire plus

Vente illicite des médicaments : les populations entre le marteau et l’enclume

mar, 21 Mar 2017, 19:16

dsc02308A Conakry comme d'ailleurs dans toute la Guinée, les populations s’approvisionnent en médicaments dans les pharmacies parallèles dites des ‘’pharmacies par terre’’, gérées par de simples citoyens non-spécialistes. Les différentes sorties des hommes du colonel Thiègboro Camara n’ont pas permis encore de mettre un terme à cette pratique. Pourtant, ce sont des vies qui sont en danger. Malheureusement, tout le monde peut, sans en avoir la moindre expertise en la matière, s’improviser, un beau matin, revendeur de médicaments.

 

Lire plus

TPI de Kaloum : deux jeunes filles comparaissent dans l’Affaire Sextape de Makhou et Nouha

mar, 21 Mar 2017, 17:52

Le procès sur la Sextape de deux  Dons Juans bien connus à Conakry, Nouha Conté et Moktar ''Makhou'' Kéïta, s'est ouvert ce mardi 21 mars devant le tribunal de première instance de Kaloum. Les prévenues,  Fanta Mama Chérif et Henriette Feindouno ont plaidé non coupable des infractions ''d'outrages à la pudeur, attentat à la vie privée, diffusion et mise à disposition d'autrui de données personnelles de nature à troubler l'ordre ou la sécurité publique ou à porter atteinte à la dignité'' par le biais d'un système informatique.

 

Lire plus

Musique : Azaya annonce son double album ”M’ma difangni yah”

mar, 21 Mar 2017, 17:13

Face à la presse ce lundi 21 mars, l’artiste Azaya et sa structure Musik Sans Frontières ont dévoilé quelques détails croustillants sur son prochain album ”M’ma difangni yah”. Deux présentations d’album qui auront respectivement lieu le 20 mars du côté d’un hôtel de la place et le 22 du même mois au palais du peuple de Conakry, a constaté sur place Guinéenews.

Lire plus

Trump-Obama-Poutine : à qui ont profité les accusations d’écoutes téléphoniques ?

mar, 21 Mar 2017, 16:32

Avant cette saga entre Donald Trump et Barack Obama, on avait entendu que l’Elysée sous François Mitterrand avait une cellule d’écoute des téléphones des ministres et des personnalités de France et d’ailleurs sans que personne ne trouve cela trop scandaleux. Ensuite, des rumeurs des écoutes du téléphone d’Angela Merkel et de celui de François Hollande par la Maison Blanche avaient mis Barack Obama dans ses petits souliers, mais la chose a été oubliée non sans quelques récriminations, sans plus.

 

Lire plus