lundi, 27 février 2017, 23:01 GMT

Ville morte de l’opposition : le Porte-parole du gouvernement réagit

mer, 20 Nov 2013, 18:01

 

A l’issue d’une réunion extraordinaire, tenue ce mercredi au siège du PDEN de Lansana Kouyaté, l’opposition guinéenne projette d’organiser le 25 novembre prochain une journée ville morte à Conakry et de saisir les Nations unies. Face à cette décision, le ministre Damantang Albert Camara vient de faire part à Guinéenews la réaction du gouvernement dont il est porte-parole.   

Lire plus

Des précisions sur la journée ville morte de l’opposition lundi prochain

mer, 20 Nov 2013, 15:17

La nouvelle vient de tomber, l’opposition guinéenne par la voix de son porte parole Aboubacar Sylla, président de l’Union des Forces du Changement (UFC) décide d’organiser une opération de ville morte ce lundi 25 novembre 2013 à Conakry.

Cette décision de l’opposition guinéenne est le résultant d’une réunion qu’elle a tenue ce mercredi 20 novembre au siège du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) à Lambadji dans la commune de Ratoma, une formation politique dirigée par l’ex premier ministre de consensus Lansana Kouyaté.    

« Nous avons décidé à l’unanimité d’organiser une journée ville morte ce lundi 25 novembre 2013. A cette occasion,  nous appelons toutes les populations de Conakry à observer ce lundi une ville morte pour protester contre la démission de la cour suprême qui se déclare incompétente pour juger le contentieux électoral », a annoncé Aboubacar Sylla aux journalistes au sortir de la réunion.

Poursuivant son intervention, M. Sylla a déploré que  notre pays soit le seul au monde où aucun recours des contentieux électoraux ne peut être examiné. « Nous avons pour projet de définir notre position par rapport à notre participation ou non à l’assemblée nationale »,  a-t-il indiqué.           

Autre décision sortie de cette réunion, l’opposition guinéenne compte saisir le système des Nations unies d’un courrier dans lequel elle réaffirmera son refus d’accepter les élections truquées en brandissant toutes les fraudes et imperfections des élections législatives du 28 septembre dernier. « Nous avons décidé également d’adresser un autre courrier aux autorités compétentes de prendre actes de la fin de la mission du comité de suivi de l’accord du 3 juillet 2013 », a-t-il souligné.

Lire plus

Plénière de tous les enjeux ce mercredi : l’opposition va-t-elle se fissurer ou garder son unité ?

mer, 20 Nov 2013, 09:40

 

Ce mercredi est une journée décisive pour les partis membres de l'opposition guinéenne. En effet, ils doivent décider s'ils vont siéger à la nouvelle Assemblée nationale ou boycotter. Initialement prévue la veille, c'est finalement aujourd'hui que les différents partis feront connaitre le verdict individuel venant de leur base, a-t-on appris mercredi de bonnes sources. 

Lire plus