mardi, 17 janvier 2017, 08:54 GMT

Institut Supérieur des Arts de Guinée : les étudiants suivent les cours sous des arbres

jeu, 8 Déc 2016, 12:10

isag3A l’institut supérieur des Arts de Guinée (ISAG), situé dans la préfecture de Dubréka, une déplorable situation règne depuis la première génération de cadres qui y ont été formés. La première image qui frappe le visiteur ou le passant, c’est le regroupement des étudiants de la filière Musique et Musicologie sous des manguiers, en train de suivre les cours liés à l’usage des instruments, a constaté sur place Guineenews au cours d’une mission qui a eu lieu le mercredi 7 décembre.

 

Lire plus

Conakry Capitale mondiale du livre en 2017 : les diplomates accrédités en Guinée s’engagent à rendre belle la fête

ven, 2 Déc 2016, 18:48

 

Pour faire de Conakry capitale mondiale du livre en 2017, un évènement heureux, la ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’étranger, assurant le parrainage du projet, a fait appel aux responsables diplomatiques d'Europe, d'Asie et d'Amérique dans ses locaux ce vendredi, 2 décembre 2016 afin de contribuer à la réussite de cet important rendez-vous culturel mondial, a-t-on constaté sur place.  

 

Premier du genre pour l’Afrique francophone, la ville de Conakry sera la 3ème ville africaine et la 17ème dans le monde, à abriter cet évènement. Pour la ministre Makalé Camara, « il s’agit d’un évènement heureux pour la Guinée parce que tout passe et tout commence par la connaissance ».

 

Sans passer par quatre chemins, la ministre des Affaires Etrangères a invité les diplomates à accompagner le pays à travers une mobilisation de ressources pour combler le gap financier.  « Nous souhaitons que vous nous assistez de toutes les manières possibles pour que cet évènement réussisse à l’instar des autres pays l’ayant déjà abrité. Nous souhaitons les atteindre à défaut de les dépasser. Il s’agit de voir dans quelle mesure chaque pays représenté en Guinée, pourra mobiliser ses hommes de lettres, artistes pour accompagner la Guinée pour que Conakry soit à l’honneur », a-t-elle  plaidé. 

 

Prenant la parole, le Commissaire général de Conakry Capitale Mondiale du Livre (CCML), Sansy Kaba Diakité est revenu sur les points forts de cet évènement avant d’inviter l’ensemble du corps diplomatique à s’associer à cette célébration mondiale du livre en mettant leurs différentes activités sous le label CCML 2017 ou encore profiter de la fête d’indépendance de leur pays, pour passer des messages sur le livre et la lecture. 

 

Une approche saluée par les chefs diplomates qui se sont engagés à tour de rôle, à aider ce projet que l’Ambassadeur de France en Guinée a qualifié de « beau défi pour les autorités guinéennes et un évènement à ne pas manquer ». 

 

Les activités programmées seront entre autres l’ouverture officielle avec la 9ème édition du salon du livre et de la lecture de Guinée, des séances de lectures publiques dans les coins de lecture, la rentrée littéraire, le mois de la langue arabe, la poésie, le slam, le mois de la francophonie, des Nations Unies, la journée de l’Europe, celle de l’Afrique, des pays également tels que la France, la Turquie, le Sénégal, le mois de l’enfant, la journée de la liberté de la presse, le salon des langues africaines, le théâtre, du cinéma et aussi des hommages seront rendus aux écrivains de renoms tels que Camara Laye, William Sassine…

 

Il faut retenir que les livres seront hissés très haut durant un an, à partir du 23 avril 2017, pour faire la promotion de la lecture auprès d’une population peu friande de cette denrée. « Si les jeunes guinéens sont nombreux à jouer à la loterie, c’est parce que partout, dans tous les coins des quartiers, se trouvent des kiosques », indique le Commissaire général Sansy Kaba Diakité pour ainsi, inciter les diplomates à se lancer dans la construction des coins de lecture dans les différentes communes de la capitale, à l’image des ambassades de la Turquie, du Japon ou encore la Fondation Diaka Camara pour l’éducation. 

 

Mame Diallo

Lire plus

Musique : Un spécialiste explique les raisons de l’absence des clips guinéens sur des chaînes internationales

mar, 29 Nov 2016, 18:30

« Tant que tu n’as pas ta propre inspiration, tu ne seras pas consommé ou vu sur le plan international »

 

La musique guinéenne, riche de plusieurs sonorités, a du mal à s’exporter comme celle de certains pays de la sous-région. Des rythmes traditionnels aux genres urbains, rares sont les artistes du 224 qui ont pu se démarquer, de par leur créativité en composition musicale, de par les musiques et par la réalisation des clips vidéo pour des fins de diffusion sur des chaînes internationales. C’est sur ce dernier point que votre quotidien électronique, Guineenews, a rencontré lundi 28 novembre 2016, Abdourahmane Bakayoko, réalisateur audio-visuel pour comprendre la situation.

 

Lire plus

Musique : L’artiste Phaduba regrette le langage « vulgaire » du nouveau rap guinéen

mar, 22 Nov 2016, 20:34

 

Le rap, genre musical urbain très proche du reggae par son militantisme et par la portée de son message, a longtemps été la seule expression d’une jeunesse guinéenne laissée pour compte par les régimes précédents. Avec le métissage culturel qui tend à prendre des tournures qui déroutent certains artistes de ce milieu, le rap guinéen d’aujourd’hui est pauvre en message et riche en mots “vulgaires”. C’est le constat fait par certains rappeurs de la première génération tel que Phaduba Kéïta du groupe M.A.S et qui est considéré comme un rappeur aux textes sensés et poignants.

Lire plus

Festival: la SOBRAGUI lance son nouveau concept Sobrafest les 2 et 3 décembre à Conakry

lun, 21 Nov 2016, 20:26

La Société de Brasserie de Guinée (SOBRAGUI) organise, à travers Yokam, une structure de Communication et de Marketing, un festival dénommé ‘’ Sobrafest’’ dont la première édition est prévue  les 2 et 3 décembre 2016 sur l’esplanade du Palais du peuple de Conakry, a-t-on appris auprès des organisateurs à travers un point de presse qu’ils ont animé ce lundi 21 novembre au siège de ladite société à Madina, dans la commune de Matam.       

      

Lire plus