jeudi, 23 mars 2017, 06:10 GMT

Kouroussa: la forge du père de Camara Laye inaugurée par le ministre Siaka Barry après restauration

mar, 7 Fév 2017, 20:47

forge-du-pere-de-camara-layaDans le  cadre de la mise en valeur  des patrimoines  historiques  et  des  sites touristiques, les femmes  ressortissantes de  Kouroussa  résidant  à  Conakry  et  ailleurs ont apporté une contribution financière à hauteur de 58 millions 500 mille francs  guinéens pour la réhabilitation de la forge du père du célèbre écrivain Camara laye qui est originaire de ladite ville.

Lire plus

Livre – Droit : Dr Sékou Maouloud Koïta décortique la responsabilité des père et mère en droit guinéen

lun, 6 Fév 2017, 18:26

Sékou Maouloud Koïta est juriste guinéen et titulaire d’un doctorat en droit privé et sciences criminelles de l’Université de Reims (France), il éclaire un pan du droit positif de son pays – un droit peu diffusé, le rendant ainsi méconnu. Il se plonge dans le droit civil pour exposer particulièrement la responsabilité des père et mère dans une thèse parue en décembre 2016 aux Éditions L'Harmattan. En Guinée, le livre sera présenté en mars prochain à l'université de Sonfonia où l'auteur est également Vice-doyen chargé des études et Directeur des Masters de la faculté de Droit et sciences politiques.

 

Lire plus

Arts et culture : la commune montre la voie pour Conakry Capitale Mondiale du Livre

dim, 5 Fév 2017, 01:28


Du 4 au 6 février 2017, la commune de Matam dirigée par Nènè Koya a décidé de célébrer le livre avec des Hommes de lettres guinéens et étrangers dans toute sa diversité. Des dates qui ne sont pas choisies au hasard quand on sait qu’il y a 37 ans, le célèbre écrivain Guinéen Camara Laye auteur de ‘’L’enfant noir’’ nous quittait le 4 février 1980, a-t-on appris.   

Lire plus

Note de lecture :« Trente années d’ajustements structurels en Guinée » (Editions PAF)

sam, 4 Fév 2017, 11:05

Pour ses premiers pas dans l’écriture, l’économiste Nasser Keïta jette un regard critique sur les différents programmes d’ajustement structurel que la République de Guinée a connus depuis 1986. Son ouvrage intitulé « Trente années d’ajustements structurels en Guinée », édité par la maison canado-allemande des Presses Académiques Francophones (PAF), n’est pas seulement un document de base rédigé par un expert de haut niveau et destiné aux historiens de la science économique ;  il apporte une analyse originale de ce qui a constitué, pour un pays à la recherche de la prospérité, la charpente des différentes politiques économiques menées en Guinée après l’ère Sékou Touré.

 

Lire plus

Musique : Kandia Kora et Takana Zion chantent l’amour

ven, 3 Fév 2017, 19:23

 

L’icône de la musique mandingue moderne de la Guinée Kandia Kora et celle du reggae guinéen Takana Zion, viennent de livrer ce vendredi 3 février le titre “I na mindé”. Une collaboration musicale dans laquelle les deux artistes s’essayent sur de l’afro trap avec des notes de la kora.

Lire plus

Conakry : Les acteurs littéraires font l’état des lieux de l’édition en Guinée

ven, 3 Fév 2017, 02:36

 

En marge vers Conakry Capitale Mondiale du Livre, un colloque portant sur ‘’les enjeux de l’édition en Guinée à l’ère du numérique’’ s’est ouvert ce jeudi, 2 février 2017 au siège social de la Commission nationale de l’UNESCO de Guinée, à Conakry.

 

Parti pour deux journées de réflexion, ce colloque a réuni éditeurs, libraires, bibliothécaires, écrivains, imprimeurs, bouquinistes, membres des clubs littéraires ainsi que les autorités en charge du livre et de la lecture. La maison d’édition L’Harmattan France dirigée par Denis Pryen est l’invitée vedette avec qui, ses acteurs littéraires vont faire le diagnostic du secteur de l’édition en République de Guinée. 

 

Tout l’objectif de ces journées est de « préparer Conakry Capitale Mondiale du Livre (CCML). Les professionnels se devaient de se retrouver, échanger de toutes les questions avec les partenaires pour savoir l’état des lieux, trouver des solutions aux problèmes et s’engager dans des réformes telles que avoir une loi sur le livre, faire que les métiers du livre soient très connus », a fait savoir le Commissaire général de Conakry Capitale Mondiale du Livre, M. Sansy Kaba Diakité. 

 

L’ancien ministre de la Culture, Aly Gilbert Ifono se dit satisfait de cette initiative. Partant de l’historique de l’Association des Ecrivains de Guinée qui existe depuis 21 ans, il a égrené quelques difficultés rencontrées dont entre autres : l’obtention d’un siège, la prise en charge des écrivains guinéens aux manifestations culturelles internationales, la distinction des acteurs littéraires, le renforcement des capacités pour améliorer la compétence des écrivains, la construction d’une maison des écrivains, l’inscription des ouvrages guinéens dans le programme scolaires, la création des imprimeries de qualité.

 

L’Association des Libraires de Guinée n’en dira pas le contraire. Les difficultés, il en existe à tous les niveaux de la chaine de production du livre, Mohamed Lamine Camara n’a pas manqué d’énumérer quelques unes. « La faiblesse du pouvoir d’achat des Guinéens, le besoin de professionnalisation des librairies, le coût élevé de transport et des droits douaniers », pour ne citer que ceux-ci. Par ailleurs, il a proposé des pistes de solutions à savoir la suppression des frais de taxes douanières ou encore la ratification des accords internationaux de Florence et Naïrobi.

 

A rappeler qu’au sortir de ces assises, un rapport détaillé sur le secteur de l’édition en Guinée sera mis à la disposition du ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique afin d’améliorer ce domaine et pourquoi pas, avoir une politique nationale du livre devant favoriser son accès à l’ensemble de la population guinéenne. 

 

Lire plus