CAN-Guinée2023: quand la menace Afrique australe plane sur la première rencontre du COCAN

19 mai 2017 20:20:13
1

Le Comité d’organisation de la CAN 2023 en Guinée a tenu sa toute première réunion jeudi 18 mai 2017, dans un réceptif hôtelier de Conakry. Que du monde à ce premier rendez-vous prévu pour être une réunion de prise de contact. Toutefois, le président du Comité d’organisation, Mamadou Antonio Souaré,  ne s’est pas empêcher d’aborder la mission du COCAN ainsi que la menace d’Afrique australe à l’encontre de la CAN 2023. 

 Les tâches de chacune des 13 commissions seront donc fixées à la prochaine rencontre. D’ici là, le richissime homme d’affaires et président de la FEGUIFOOT, a signifié à tous l’urgence de se mettre au travail dès maintenant.

 Pour la réalisation des infrastructures, Antonio Souaré dit avoir déjà pris contact avec certains partenaires. Infrastructures routières, aéroportuaires, sportives… La Guinée a beaucoup à faire dans le cadre de l’organisation de cette CAN. « L’Etat ne peut pas tout faire », a-t-il prévenu. « Ce ne sera pas facile, mais la réalisation de ces infrastructures sera utile pour notre pays… L’organisation d’une CAN permet à un pays de se développer », a déclaré le président du COCAN. Une manière de  motiver ses collaborateurs.

 La menace Afrique australe

Apparemment, le président du président du Comité d’organisation de la CAN 2023 ne craint pas les propos Phillip Chiyangwa, président du Conseil des associations de football en Afrique australe (COSAFA) remet ouvertement en cause l’attribution des CAN 2019, 2021 et 2023.

  Le président du COCAN dit avoir tout de même en discuté avec des personnalités du football d’Afrique australe auxquelles il a rappelé le rôle majeur joué par son pays en faveur des leurs. «La Guinée a été une aide importante pour l’indépendance de la plupart de ces pays d’Afrique australe… ils ne peuvent pas alors se lever aujourd’hui contre une CAN déjà attribuée à la Guinée…», argue le président du COCAN qui affirme  avoir refusé de discuter de cette CAN2023 avec Phillip Chiyangwa.

 

  • Moussa Doukoure

    Un President comme ANTONIO merite d’etre encouagé