Boffa : attention, des eaux ‘’minérales’’ de mauvaise qualité vendues aux consommateurs

1

Beaucoup de sachets  d’eau sont actuellement vendus dans des boutiques et marchés de la préfecture de Boffa. Mais très malheureusement, leurs qualités laissent à désirer et sont très loin de répondre aux normes requises, a constaté Guinéenews sur place.

Des sociétés  installées dans le cadre  de l’exploitation ou de la commercialisation de l’eau minérale violent éperdument toutes les normes  réglementaires d’exploitation et de commercialisation. Conséquences, de plus en plus, des consommateurs  dénoncent ces eaux à saveur nauséabonde.

D’après certains médecins, les mauvaises conditions de traitement ou de conservation de l’eau en sachet, les sites qui les abritent échappent à toutes les conditions d’hygiène. Ce qui constitue, soutiennent-t-ils,  des sources potentielles de nombreuses maladies notamment le choléra. D’où leur appel aux autorités locales afin de mettre rapidement de l’ordre dans ce secteur qui est en train d’empoisonner au vu et au su de tout le monde les pauvres consommateurs.

Diakité Abdoul Karim Rafa, Correspondant de Guinéenews à Boffa

 

1 COMMENTAIRE

  1. Incroyable et grave pour la Santé Publique, alors que le pays est à peine, sorti d’une épidémie qui a ébranlé le monde entier. Si de telles scandaleuses informations se confirmaient à Boffa, ce serait tout simplement un crime commis par des faux commerçants contre la Nation. Qui a accorde a ces criminels, l’agrément qui leur a permis d’exercer dans une telle profession à Boffa ?

    Je crois qu’il ne serait pas du tout superflu que la Force Publique et la Justice se saisissent au plus vite de ce dossier criminel, pour que la Loi s’applique dans toute sa rigueur.

    Aussi, l’on pourrait bien se demander à quoi sert le Service public du contrôle qualité de la consommation dans cette Préfecture et comment se fait-il que les autorités Préfectorales n’aient même pas réagi immédiatement pour assurer la protection de la population ?

    Ce Service public du Contrôle Qualité ne devrait pas du tout, échapper aux rigueurs de la Loi. Y-a-t-il eu, une collaboration active entre le Service Public et les réseaux criminels qui se sont spécialisés dans la distribution d’eau impropre à la consommation à Boffa ? .

    La Justice devrait absolument sévir contre ce laxisme extrêmement grave, pour que les sanctions qui s’appliqueront, servent de leçons aux professionnels du crime organisé dans une filière aussi dangereuse pour la Santé Publique. Bon Dieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici