BEPC à Kissidougou : Avis des candidats et enseignants sur l’épreuve de physique

01 juillet 2017 11:11:43
0

Suite au lancement de l’épreuve de physique, qui semblait être peu abordable,  candidats et enseignants ont donné leurs points de vue sur le sujet. Celui-ci a fatigué beaucoup d’élèves pour cette 2ème journée du BEPC, session 2017.

« Le sujet était abordable ; seulement le temps était petit par rapport au volume. J’ai fait les 1ère et 3ème partis ainsi que les deux dernières questions de la théorie », a affirmé Bakary Kaba, un candidat du groupe scolaire privé Amitié.

Pour Aminata Diallo du collège public Youssouf Diaré, le sujet était vaste et long. « J’ai touché seulement la 2ème et la 3ème pratiques. Vraiment ce n’était pas facile », a-t-il déclaré.

Selon Bagamana Dounamou, prof de physique en 10eme année au grand collège de la commune urbaine, Ernest, le sujet est conforme au programme de la 10e année. « Seulement, le sujet était volumineux. Regardez trois (3) pratiques plus beaucoup des théories. Sinon, le sujet était abordable », précise-t-il.

En fin, Ibrahima Dramé lui aussi professeur de physique au collège Souré Mara, estime que le sujet en question n’était pas difficile, « Mais dit-il, c’est un sujet choisit pour un élève très fort qui pourait le finir en deux heures parce qu’il est compétent et efficace. C’est peu d’élèves qui pourront terminer un tel sujet en 2 heures. Il faut toujours se référer à la lettre donnée aux enseignants pour les critères qu’il faut dans le choix d’un sujet. Il faut sélectionner les questions en fonction de l’élève faible, de l’élève moyen et de l’élève fort. Mais si toutes les questions sont pour l’élève fort, ce ne serait pas bon… »

Les premières épreuves du BEPC ont été lancées il y a quelques jours. Si elles (rédaction et histoire), force est de constater que le sujet sur la physique a été diversement interprété, car la plupart des candidats l’ont trouvé difficile.