BCRG : Nianga Komata Goumou et Baidy Aribot installés dans leurs nouvelles fonctions

07 novembre 2017 23:23:55
0

Nommés le 2 novembre dernier respectivement aux postes de premier et deuxième vice-gouverneurs de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), Nianga Komata Goumou qui succède à l’actuel ministre de l’Enseignement Supérieur et Baidy Aribot qui était jusque-là député de l’UFR, ont pris fonction ce mardi 6 novembre, en présence de nombreux députés venus lui témoigner leur solidarité.

Intervenant en premier lieu, Nianga Komota Goumou, au poste de deuxième vice-gouverneur de la BCRG depuis le 25 novembre 2010, a rappelé avoir été nommé dans un contexte de reforme profonde au regard des nombreuses attentes des populations et des acteurs économiques.

A ses collaborateurs, il a indiqué que le travail ne fait que commencer. Car, a-t-il ajouté, du chemin reste à parcourir, notamment des projets relatifs aux travaux de l’achèvement de la monnaie unique de la CEDEAO. C’est pourquoi, le tout nouveau vice-gouverneur de la BCRG a souligné que la rigueur, la discipline et le respect de la hiérarchie, la ponctualité et l’assiduité qui ont toujours caractérisé les travailleurs doivent être maintenus et renforcés.

A Baidy Aribot, il a rappelé qu’il hérite de plusieurs chantiers sensibles d’une importance capitale, entre autres : les projets du système national de paiement, de la cité BCRG, de la modernisation du système de sécurité de la banque centrale, du traitement de la circulation fiduciaire, du développement de la banque centrale à l’intérieur du pays, etc. « Pour la bonne exécution de ces projets, vous bénéficierez du soutien, sans condition de toutes les directions générales, notamment les directions générales de l’administration, de l’exploitation, des finances et du contrôle permanant. Quant à moi, ma disponibilité ne fera jamais défaut », a promis Nianga Komata Goumou qui se dit prêt à entretenir avec son successeur le même climat de collaboration qu’il avait ave ses collaborateurs de la banque centrale.

« En acceptant ce poste, je m’engage à servir les intérêts du pays dans le respect des lois de la République. Je m’inscris dans la dynamique des reformes engagées à la banque centrale sous l’autorité du président de la République, Pr Alpha Condé et sous la conduite du gouverneur, Monsieur Loucény Nabé. Dans cette collaboration que souhaite harmonieuse et réussie, je mettrai à disposition mon expérience acquise partout où j’ai exercé », a promis pour sa part Baidy Aribot.

Quant à Loucény Nabé, gouverneur de la Banque centrale, il a exprimé le souhait qu’avec ses deux collaborateurs, cette institution puisse être impulsée au rang de ses consœurs au niveau sous régional, africain et international. Avec ses deux collaborateurs, il se dit également excité à l’idée de consolider les reformes déjà engagées au niveau de la banque centrale, en ce qui concerne le système national de paiement et le système d’information de crédit qui concerne la modernisation du secteur financier et de ce qu’il faut faire dans le cadre de l’activité de la mission de la banque centrale pour la stabilité des prix.

Au delà de cet aspect très technique, M. Nabé a souligné la nécessité de la participation de la banque centrale à la vie au niveau national. A ce niveau, le gouverneur de la BCRG a rappelé à Baidy Aribot que l’un des premiers dossiers auxquels il va faire face, c’est de finaliser l’implantation de la banque à Mamou et d’étudier avec eux les conditions dans lesquelles le niveau de représentation à l’intérieur du pays peut aller le plus loin possible avec l’objectif de précéder et de suivre les institutions financières du pays.