Bac unique à Fria : deux surveillants et une candidate expulsés du centre M’Mah Camara

11 juillet 2017 17:17:09
0

En visite de travail à Fria depuis le dimanche, le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire, Ibrahima Khalil Konaté a procédé le lundi au lancement de l’épreuve de français au centre Tito où sont évalués les candidats des sciences sociales, a-t-on constaté sur place.

Au sortir de la salle, le ministre Konaté campe les objectifs de sa tournée à l’intérieur du pays: « ma sortie dans l’arrière-pays, vise à trouver des éléments de réponse aux interrogations que je me suis souvent posées, à savoir si l’école n’existe qu’à Conakry et non à l’intérieur du pays, si les cours sont donnés de façon normale, si les écoles répondent aux normes. Voilà des inquiétudes qui auxquelles je voulais avoir des réponses. Puisque rester à Conakry sans se déplacer ne pouvait pas apporter de solutions à tout cela. Il fallait aussi se rendre compte si les principes exigés aux examens sont respectés: 30 élèves par salle et 1 par table-banc, la sécurisation des centres d’examen, la présence des infirmiers avec des médicaments, conformément aux règlements généraux qui le prévoient et dont les moyens mis à la disposition du ministère en charge pour le bon déroulement de ces trois examens.‘’

Il faut rappeler que sur les 1335 candidats inscrits, on a enregistré depuis le lancement jusqu’au troisième jour, 45 candidats absents. Au compte de la journée du dimanche, deux surveillants et une candidate ont été expulsés du centre M’Mah Camara, nous rapportent des sources proches des autorités éducatives de Fria.