mardi, 17 janvier 2017, 08:49 GMT

Mamadou Guèye

Colère à l’éducation: les enseignants contractuels de Fria invitent leurs collègues à la retenue

mar, 10 Jan 2017, 20:58

Depuis la publication des résultats du concours d’intégration à la fonction publique le 31 décembre 2016, on assiste à Conakry et dans certaines localités de l’intérieur du pays, à des manifestations d’humeur des contractuels non-admis au concours. Une crise qui se traduit par des paralysies des cours avec parfois des manifestations des élèves dans les rues.

Lire plus

Fria: rétrospective des faits qui ont marqué la cité de l’alumine en 2016

mar, 10 Jan 2017, 10:48

L’année 2016 part avec son cortège de faits qui ont marqué l’actualité dans la cité de l'alumine, principalement dans les secteurs de l’environnement, de l’éducation, de la sécurité et de la santé.

 

Environnement

 

L’insalubrité et la  pollution ont été pointées du doigt par les populations et les médias. Les gens se sont retrouvés face aux tas d’immondices qui dégagent des odeurs  nauséabondes et   visibles à la devanture de  l’hôpital Pechiney et du parc de jeux. Une situation devant laquelle, les autorités  communales ont toujours montré leur incapacité, si bien que  les citoyens utilisent la méthode de l’incinération pour réduire les tas d’ordures qui jonchent partout. Ce qui, du coup, pollue la ville avec la fumée qui se répand dans toute la cité.

 

Education

 

Le secteur de l’éducation a été marqué par le manque de latrines et de fontaine dans la plupart des écoles et établissements de la commune urbaine ainsi que  dans  dans les sous-préfectures. Ce qui, parfois, perturbe le bon fonctionnement des cours avec des sorties régulières des élèves et des arrêts momentanés des cours par  les enseignants pour permettre aux élèves d'aller  se mettre à l’aise. L’inauguration de l’école franco-arabe sans latrines et fontaine a fait couler beaucoup de salive dans la cité car selon l’entrepreneur, le coût des travaux dépasse  trente millions fg.

Dans la sous-préfecture de Banguigny, les parents ont été pointés du doigt pour l’utilisation des enfants dans les travaux champêtres en pleine rentrée scolaire. Le DPE a dû monter au créneau pour ramener les parents à la raison afin qu’ils laissent les enfants aller à l’école.

 

Santé

 

Le volet  santé a été dominé par la rupture répétée de médicaments dans les deux centres de santé de la commune urbaine et surtout le manque de kits pour la  césarienne à l’hôpital préfectoral. Le manque d’entretien des chambres d’hospitalisation et l’état désastreux des toilettes de l’hôpital préfectoral étaient à déplorer, si bien que le ministère de la Santé, dans son projet de développement, a injecté 24.800.000.000 fg pour la rénovation et la construction de quelques services manquants dans ce centre hospitalier.

On a également assisté  à  des enterrements à la hâte, faute de chambre de froide pour la conservation des corps. Celle-ci est restée en panne pendant des mois. Ce qui  a interpellé les autorités communales qui ont fini par la réparer au coût de 2.500.000 fg.

 

Sécurité

 

Malgré le manque de moyens matériels d’intervention rapide, les services de sécurité, gendarmerie et police, ont mené des descentes et procédé à des arrestations de bandits et voleurs de grand chemin grâce à l’implication de la population qui a facilité les enquêtes. La présence des policiers et gendarmes a dissuadé au maximum les consommateurs de drogue.

 

Sports et Culture

Cette année, Fria  a eu l’opportunité de recevoir la phase finale des Jeux universitaires et de participer aux  Jeux régionaux de Boké, où Fria a raclé la plupart des trophées dans les disciplines telles que la natation, le volley-ball, l’athlétisme, la lutte africaine, le basket-ball.

En ce qui concerne la culture, l’organisation du  FRISTIVAL(Festival de Fria, 1ère  édition) a bouclé la fin d’année.  

 

Lire plus

FRISTIVAL : Quand Singleton, Koundouwaka et Jack Woumpack donnent l’insomnie aux Friakas

jeu, 29 Déc 2016, 22:00

singletonLa troisième journée du Fristival a été marquée le mercredi 28 décembre par la prestation des troupes théâtrales et le passage des artistes en herbes. Une façon de tenir le public en haleine avant les prestations de Jack Woumpack, Singleton et Abraham Sonty dit ‘’Koundouwaka’’. Ces trois dernières vedettes ont, à tour de rôle, ont enflammé le cœur du public qui avait massivement pris d’assaut le  terrain Konko Sylla.

 

Lire plus

Fria: lancement de la foire artisanale autour du Fristival

jeu, 22 Déc 2016, 17:10

Fria, jadis appelée ‘’Petit Paris’’ de la Guinée, était  un véritable pôle d’attraction pour nombreux Guinéens venant de partout surtout pour des fêtes de fin d’année. Personne ne voulait se faire compter l’ambiance qui régnait en ces moments de fêtes.

 

Lire plus

Fria: la chambre froide enfin dépannée

mar, 20 Déc 2016, 19:38

En panne depuis plus d'une année, la chambre froide de l'hôpital préfectoral de Fria est en état de fonctionnement depuis le dimanche 18 décembre 2016. Les autorités communales devant s'occuper des centres de santé se sont senties obligées de ravir la vedette aux autorités préfectorales censées s'occuper de l'hôpital préfectoral, qui de leur côté, se sont montrées insensibles aux préoccupations des populations quant à la réhabilitation de la chambre froide. Pour un coût global de 3.000.000 fg, l'entrepreneur chargé des travaux a accepté de prendre 2.500.000 FG pour l'achat des pièces et promet d'attendre pour le paiement des 500.000 FG qui représente sa main-d’œuvre.

 

Lire plus

Santé : La campagne de la lutte contre le VIH/SIDA lancée à Fria – Statistiques

ven, 2 Déc 2016, 18:39

 

Le mois de décembre comme le veut l’Organisation Mondiale de la Santé, est un mois durant lequel, une campagne intensive est consacrée à la lutte contre le VIH/SIDA, avec le slogan "objectif zéro, zéro nouvelle infection due au VIH/SIDA". C'est dans ce cadre que la campagne de lutte a été lancée à Fria, ce vendredi 2 décembre, a-t-on constaté sur place. 

Lire plus