mercredi, 18 janvier 2017, 14:06 GMT
Fatoumata Dalanda Bah

Labé, Moyenne Guinée

Fatoumata Dalanda Bah

Vente du pain à Labé : la délégation spéciale a du pain sur la planche avec les boulangers

lun, 16 Jan 2017, 15:05

A son arrivée à la tête de la commune urbaine de Labé, la nouvelle délégation communale avait pris des mesures importantes dans le cadre de la régularisation de certaines corporations du secteur informel relevant de sa juridiction. Parmi elles,  il y a celle des commerçants de pain. Un secteur d’activités ou les commerçants qui, n’observant aucune condition d'hygiène, exposaient aux poussières et sur des planches des pains à leurs vendeurs. Une pratique à laquelle, l’équipe communale a promis de mettre un terme.  

 

Lire plus

Uniformisation des taxes douanières au sein de la CEDEAO: des opérateurs économiques pessimistes quant à l’application de la mesure

ven, 13 Jan 2017, 14:00

Depuis le premier janvier 2017, les taxes douanières sont identiques dans tous les pays de la CEDEAO (Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest), a-t-on appris dans une circulaire rendue publique par la direction générale des douanes guinéennes. Une décision qui  a pour objectif de faciliter les transactions commerciales entre les pays de la sous-région.

Lire plus

Nouvelle grille indiciaire : une mission était à Labé pour rencontrer les fonctionnaires

mer, 11 Jan 2017, 23:40

 

Après l'incompréhension qui est née au tour de la nouvelle grille indiciaire une mission venue de Conakry a séjourné à Labé il y a quelques jours. Objectif, échanger avec les fonctionnaires au tour de ce sujet. Après cette rencontre le secrétaire général de l'union régionale des travailleurs de Guinée (CNTG) s'est prêté aux questions de Guinéenews© pour livrer les conclusions de cette réunion.

Lire plus

Gambie: la psychose d’une intervention de la CEDEAO fait fuir des centaines de Guinéens vers le bercail

mer, 11 Jan 2017, 14:51

Depuis le début de la crise politique en Gambie, on remarque un retour massif des ressortissants guinéens au bercail. Des personnes qui fuient les conséquences d'un éventuel conflit depuis l'ultimatum lancé par la CEDEAO au président gambien, Yahya Jammeh, sommé de rendre le pouvoir au président élu Adama Barrow d’ici le 19 janvier prochain.

Lire plus

Adoption du code électoral : les bases locales des partis politiques réagissent, à Labé

ven, 6 Jan 2017, 16:10

 

Après la non adoption du code électoral par l'Assemblée Nationale comme c'était prévu le mercredi dernier, c'est un nouveau bras de fer qui semble naître entre opposition et mouvance présidentielle. Désormais, il est clair pour tous les bords que ça soit politique ou société civile que les élections communales qui étaient prévues au mois de février prochain n'auront finalement pas lieu à cette date.

Lire plus

Labé: Elhadj Safioulaye Bah enfile à nouveau la tenue de préfet après l’avoir quittée pendant 4 ans

jeu, 5 Jan 2017, 23:06

labe-sous-prefetLa passation de service entre le Lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo, préfet sortant et le nouveau préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah à eu lieu ce jeudi 5 janvier 2017. Initialement prévu à 9 heures dans la salle de conférence de la préfecture, la cérémonie ne s'est finalement tenue qu’à 12 heures à  l'amphi de l’ENI-CFP. C’était en présence du gouverneur de région, des cadres de l’administration, des leaders religieux,  des acteurs de la société civile.

 

Lire plus

Labé: les chauffeurs sommés de quitter la voirie urbaine

mer, 4 Jan 2017, 12:30

Dans le cadre du désengorgement les artères de la ville et faciliter la circulation dans la commune urbaine de Labé, les autorités administratives ont jugé nécessaire de déplacer toutes les gares routières parallèles qui se trouvaient aux alentours du marché. C’est une décision prise après de longues tractations avec le syndicat des transports.   

 

 

Lire plus

Labé : rétrospectives sur les grands événements de 2016 (suite et fin)

lun, 2 Jan 2017, 20:35

Administration publique 

Si 2016 a été une année de paix et de cohésion sociale grâce aux efforts de tous, elle n’a pas été que rose pour les responsables. De part et d’autre, ils ont fait l’objet de vives critiques dans la cité, notamment dans les médias. Soit pour des promesses faites et non tenues ou parce qu’ils ont dit des choses qui ont heurté la sensibilité de la population.

L’on se souvient, il y a presque un an, jour pour jour, lors d’une rencontre organisée par le mouvement Djoken Alpha en vue des préparatifs des élections communales, Sadou Keita, le gouverneur de la région administrative de Labé, a tenu des propos faisant  allusion à une « Rwandalisation » de la Guinée.

 Une idée donnant aux fanatiques et aux inconditionnels du président Alpha Condé une idée de tripatouillage constitutionnel. Seulement, ces propos de Sadou Keita n’ont pas été du goût de la population.

Quelque temps après, peut-être dans l’espoir d’apaiser la colère des citoyens de la région, le gouverneur avait promis le démarrage imminent des travaux de bitumage de la route Labé-Tougué. Cependant, à la surprise de Sadou Keita, les critiques ont fusé de partout.  Car jusque-là, même le réprofilage de cet axe tarde à se concrétiser.

Comme si cela ne suffisait pas, au moment où les tensions commençaient à retomber, une guéguerre a éclaté entre le préfet, lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo et le gouverneur Sadou Keita. Frustré par des critiques émises par le journaliste Idrissa Sampiring  Diallo contre sa gestion de la préfecture, le préfet a accusé le gouverneur d’être de mèche avec ce dernier pour le nuire et le mettre en mal avec ses supérieurs.

En dépit de ces critiques, les efforts des autorités administratives de la région ont été parfois loués par les citoyens. C’est le cas de l’assistance que le lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo avait apporté à la SEG aux heures de disserte d’eau ou des mesures d’assainissement et du désengorgement de la ville par la commune. Même si l’équipe d’Elhadj Cellou Daka Diallo s’est cassé les dents à ce niveau.

Politique et Santé

Par ailleurs, sur le terrain politique, l’année a été consacrée aux préparatifs des élections communales qui tardent encore à être organisées.

Les campagnes de vaccination et l’amélioration des soins de santé communautaire ont meublé l’agenda des autorités sanitaires de la région en 2016. L’on se souvient aussi de la naissance des triplés à l’hôpital régional de Labé cette même année.

Transports 

Dans le domaine des Transports, l’année a été marquée par de vives tensions entre les deux principaux syndicats, à savoir la CNTG et l’USTG sur le partage des gares routières de la commune urbaine. Une guerre qui est encore loin de connaître son épilogue.   

Toutefois, des souvenirs positifs existent encore, à savoir cette action de bouchages des nids-de-poule sur les routes de la commune urbaine ou encore la campagne citoyenne contre la surcharge pondérale et l’incivisme.

Comme pour annoncer un changement pour Labé en 2017, on a assisté au retour de l’ex-préfet Elhadj Safioulaye Bah à la tête de la préfecture.

 

Lire plus

Labé: des fêtes de fin d’année sans trop de cas d’accidents graves (sources locales)

dim, 1 Jan 2017, 14:49

A l'image de l'année précédente et contrairement à celles antérieures, la fin de 2016 aura connu moins d'accidents à Labé. Et aucun cas grave n'a été enregistré durant toute la semaine des fêtes, c’est-à-dire de la période allant du 24 au 31 décembre 2016. Une situation qui réconforte à plus d'un titre les responsables de l'hôpital régional et ceux de la sécurité routière qui se félicitent de cette baisse drastique des cas d’accidents. 

 

Lire plus