jeudi, 30 mars 2017, 02:47 GMT

La 10ème édition des Assises du Journalisme et de l’Information ayant pour thème ‘’ S’informer dans 10 ans’’, s’est déroulée du 15 au 17 mars au Centre international des congrès de Vinci à Tours, en France, a constaté  sur place votre quotidien en ligne, Guinéenews.

 

 

Objectif, imaginer l’avenir des médias dans dix ans. « Fermons les yeux… Nous sommes en mars 2027. En 2007, qui aurait pu prévoir que l’une des principales sources d’informations serait Facebook, dix ans plus tard », s’interroge Marc Mentré, président de l’Association Journalisme et Citoyenneté et organisateur des ‘’Assises du Journalisme et de l’Information’’.

 

Parlant de l’importance des Assises du Journalisme et de l’Information de Tours, M Mentré a rappelé que pendant ces trois jours de réflexion, des analyses ont été croisées  des données aussi sans oublier des hypothèses. Selon lui, ces discussions se sont parfois menées hors des chemins bien balisés pour explorer et imaginer comment l’on s’informera et l’on informera en nous projetant dans les dix ans à venir. 

« La question de confiance a été également au cœur des débats lors de ces assises. Il a été question de rétablir la confiance entre les citoyens et les journalistes dans les années futures », souligné le président Marc Mentré.

Fixées à Tours depuis 2016, les Assises sont une manifestation ouverte au public qui a bien pu prendre part aux débats, rencontres, workshops, ateliers, expositions, dédicaces des ouvrages sur le journalisme…

Au cours de ces trois journées, des prix ont été décernés aux Hommes de médias qui se battent tous les jours pour changer la donne. Il s’agit du Prix Education aux médias et à l’information ou encore celui du prix du journalisme de l’année qui a été remporté par Edouard Perin avec plus de 1.500 voix sur 3.000 votants. Aussi Laurent Maudiut, auteur du livre ‘’Main basse sur l’information’’ a reçu le prix Journalisme ou encore François Robinet qui a eu le prix Recherche pour son œuvre ‘’Silence et récits, les médias français à l’épreuve des conflits africains’’.

Il faut par ailleurs, rappeler que les journalistes participants, Free-lance, ceux relevant du public comme du privé, tous s’accordent à dire que ces assises ont eu toute leur raison d’être.

Depuis les Assises du Journalisme et de l'Information de Tours, en France, Mame Diallo pour Guinéenews

Mame Diallo

Conakry, Guinée

Mame Diallo