Art et société : sur les traces du festival “Univers des mots”!!!

05 novembre 2017 8:08:49
0

Du 5 au 12 novembre prochain, Conakry abritera la quatrième  édition du festival “Univers des mots” dont le thème est “Nos migr’actions”. Une semaine au cours de laquelle, l’écriture contemporaine traduisant les réalités africaines et d’ailleurs, sera mise en valeur par la prestation scénique et artistique de cent quinze (115) participants venus de quinze (15) pays dans le monde.

Pour un avant-goût de cette organisation, Guineenews a rencontré dans la matinée du mercredi 1 novembre, Martin Bellemare auteur canadien qui proposera une pièce de théâtre intitulée “intérêts et contrepartie: les pépites que nous sommes”. L’une des œuvres qui créera une connexion entre la réalité et la pensée artistique.

“A l’origine, je me proposais de travailler beaucoup plus sur le retour au pays mais il y a un autre thème qui a pris beaucoup plus d’importance et qui est l’exploitation minière. En d’autres termes, je parle de son impact sur les populations ici en Guinée mais de façon générale en Afrique”, a précisé Martin Bellemare.

Poursuivant, le dramaturge canadien nous a confié avoir ressassé ses souvenirs d’enfance mais aussi, ses moments de lecture de l’actualité africaine : “c’est en lisant dessus mais c’est aussi en vivant en Guinée, que j’ai fini par comprendre que la Guinée est un pays qui a beaucoup de minerais qui intéressent beaucoup de multinationales et dans la pièce, je parle de la bauxite et de l’or. C’est des souvenirs d’enfance dans les médias canadiens qui parlaient de mortalité sur des sites miniers en Afrique mais qui était trop anecdotiques, les articles étaient très brefs et cela m’a mis la puce à l’oreille”, rappellera-t-il.

De sa relation avec les comédiens guinéens, Martin nous a fait comprendre que le ciment a pris assez rapidement entre le metteur en scène et les comédiens. Décrivant le climat de travail, il a affirmé : “on forme une assez belle équipe dont les rouages sont motivés et passionnés”.

Pour sa part, Billia Bah et son équipe composée en partie d’Akim Bah le prix RFI Théâtre 2016, espèrent que ce festival servira de pont entre l’expression culturelle occidentale et celle africaine.