mardi, 28 mars 2017, 12:03 GMT

Antonio Souaré et Bouba Sampil, les deux hommes les plus influents du football guinéen, se sont réconciliés, ce mardi à Conakry, après des années de relations difficiles.

Cette réconciliation s'est faite dans les locaux d'Antonio Souaré. Et c'est Bouba Sampil, qui est allé vers son frère aîné. Une bonne nouvelle pour le football guinéen, si toutefois leur poignée de main est suivie d'effet positif.

 

16711642_1780060398984271_5631972372317277830_n

Selon nos informations, cette réconciliation a été menée par Dominique Traoré, le père de l’international guinéen et capitaine du Syli national Sénior, Ibrahima Traoré.

 

En effet, ce n’est plus un secret de polichinelle, depuis que les deux mécènes ont pris les rênes des deux clubs les plus rivaux du pays, ils se vouaient une inimitié terrible, plus que l'adversité entre un supporteur du Milan AC et un fan de l'Inter du Milan.

 

Cette adversité s’est encore détériorée à la veille de l’annonce de la candidature de Souaré à la présidence du football guinéen. D’où la récente réaction musclée de Sampil.

 

Antonio Souaré est le président du Horoya AC et de la ligue professionnelle de football, alors que Bouba Sampil est le patron de l’AS Kaloum. Deux mécènes, qui ont investi des montants colossaux pour le rayonnement du football guinéen en Afrique.
 

Pourtant, sur le plan social, les deux se respectent. Dans les cérémonies, ils s’asseyaient côte à côte. L’un appelle le second petit-frère et l’autre, grand- frère.

Abdoulaye Bah

Conakry, Guinée 224-622-14-15-09

Abdoulaye Bah